Créé en 2002, le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme – dont la dernière conférence de reconstitution s’est tenue en octobre dernier à Lyon – s’est révélé depuis lors une plateforme internationale essentielle pour mobiliser décideurs, chercheurs, partenaires publics et privés, société civile et communautés autour de la lutte contre ces trois maladies infectieuses parmi les plus mortelles. Trop cloisonnés, les programmes soutenus par le Fonds ne permettent pourtant pas suffisamment de contribuer à l’atteinte de la couverture sanitaire universelle.

 

Bloc de texte

Il est désormais temps qu’il évolue, et étende sa mobilisation au-delà des trois grandes pandémies. Cette vision ambitieuse du futur du Fonds mondial est défendue par Jean-Paul Moatti (PDG de l’IRD et Président de l’Alliance AllEnvi), aux côtés de la prix Nobel Françoise Barré-Sinoussi, du directeur de l’ANRS François Dabis, de l’économiste Josselin Thuilliez et du Professeur Yazdan Yazdanpanah dans un article publié en janvier 2020 dans Lancet Public Health. 

Les auteurs proposent ainsi de repenser l’action du Fonds pour mieux prendre en compte le continuum entre écosystèmes et enjeux de santé, en utilisant le cadre posé par les Objectifs de développement durable de l’ONU (ODD). Dans la ligne des conclusions du premier Rapport global sur le développement durable (GSDR, remis au SG de l’ONU en septembre 2019), ils envisagent l’atteinte de l’ODD 3 (Bonne santé et bien-être) dans ses interactions et synergies possibles avec les autres ODD et leurs cibles (environnement, eau, consommation responsable, climat, biodiversité…).

Le rapport GSDR donne la priorité à une recherche au service du développement durable (sustainability science) : les auteurs appellent donc à repenser le Fonds comme un acteur clef de la recherche en santé globale, ce qui permettrait notamment de renforcer les capacités de recherche des pays les plus touchés, les liens avec les communautés concernées, et de développer des solutions innovantes fondées sur les synergies entre ODD.

 

Josselin Thuilliez, Françoise Barré-Sinoussi, François Dabis, Jean-Paul Moatti, Yazdan Yazdanpanah, The Global Fund in the era of SDGs: time to rethink? The Lancet Public Health, Volume 5, Issue 1, 2020