Après un et demi de travail, le livre "Hydrologie de l'Amazonie depuis l'espace : avancées scientifiques et défis futurs" a été lancé lors du Symposium Brésilien sur les Ressources en eau à Aracaju au Brésil, le 22 novembre.

© Thiago Laranjeiras

En 2020, un groupe de doctorants et de professeurs de l'Institut de recherche hydraulique (IPH - UFRGS) ont lancé l'idée de compiler des études relatives au cycle hydrologique du bassin amazonien et à la télédétection. D’autres chercheurs et collègues, principalement de l'IRD et de l'INPE, ont décidé de se joindre au projet.

Pendant la pandémie du COVID-19, chaque groupe a écrit un chapitre sur l'importance de l'Amazonie pour le développement de la télédétection de l'hydrologie et les découvertes sur l'hydrologie de l'Amazonie vue de l'espace.

L’article a été rédigé en 2021 au moment où plusieurs rivières du bassin amazonien ont connu l'une des plus grandes inondations jamais enregistrées et où la déforestation et les incendies ont augmenté pour ensuite être publié dans Reviews of Geophysics (Fassoni-Andrade et al. (2021), Amazon hydrology from space: scientific advances and future challenges, Reviews of Geophysics, 59, e2020RG000728), dans lequel l'IRD a joué un rôle important.

Ce dernier a reçu une forte attention médiatique en Europe, aux USA (article EOS), jusque dans le National Geographic Brazil.

Ce fut à partir de cet article que les chercheurs ont décidé d'éditer un livre en portugais afin de toucher un public brésiliens et lusophone plus élargi, y compris celui de l'Amazonie.

 

Contexte :

© Thiago Laranjeiras

Au cours des dernières décennies, alors que le bassin amazonien a été au centre des discussions scientifiques internationales, la compréhension de l'hydrologie amazonienne a évolué en même temps qu'un autre domaine innovant : la télédétection du cycle de l'eau terrestre.

Dans ce contexte, le bassin amazonien a été un laboratoire naturel idéal pour le développement des techniques de télédétection avec l'avènement de l'observation de la Terre par satellite.

Ces progrès ont favorisé la compréhension scientifique de l'hydrologie, des écosystèmes et des changements environnementaux en cours en Amazonie.

 

Résumé :

© Sebastião Salgado

Les auteurs présentent un examen approfondi des résultats de plus de trois décennies d'avancées scientifiques sur l'hydrologie du bassin de l'Amazone à l'aide de la télédétection. Ils mettent en évidence les applications dans lesquelles les données de télédétection peuvent être utilisées pour mieux comprendre le cycle de l'eau en Amazonie.

Grâce aux données de télédétection, de multiples aspects de l'hydrologie de la région ont pu été compris. Alors que l'utilisation des données fluviales a aidé à identifier les sécheresses et les inondations depuis le début des années 1900, l'utilisation de satellites a permis d'identifier les tendances récentes en matière de précipitations et d'autres composantes du cycle de l'eau.

Les experts en télédétection des différents processus hydrologiques dans le bassin de l’Amazone ont été réunis dans cet ouvrage pour examiner des sujets spécifiques et discuter des possibilités d'avancées scientifiques, ainsi que des opportunités qui se présentent dans ce domaine pour les décennies à venir.

© Bernardo Oliveira

Ces examens ont pris en compte les variables du cycle hydrologique telles que les précipitations, l'évapotranspiration, l'élévation et l'étendue des eaux de surface, la topographie des plaines inondables et des cours d'eau, la qualité de l'eau, le stockage total de l'eau et le stockage des eaux souterraines, qui sont présentés dans des chapitres distincts.

Ce qui a été appris et développé pour l'Amazonie peut contribuer à ce que les connaissances scientifiques et méthodologiques acquises soient appliquées à d'autres grands bassins tropicaux de la planète. Il est désormais urgent de faire progresser l'application de ces techniques pour comprendre les changements environnementaux et aider les décideurs.

Pour consulter cet ouvrage, nous vous invitons à cliquer ici sur ces liens officiels :

Organisateurs :

  • Alice César Fassoni-Andrade Instituto de Pesquisas Hidraulicas, Universidade Federal do Rio Grande do Sul (UFRGS), Porto Alegre, Brasil.
  • Ayan Santos Fleischmann Instituto de Desenvolvimento Sustentavel Mamiraua, Tefe, AM, Brasil.
  • Fabrice Papa Laboratoire d’Etudes en Geophysique et Oceanographie Spatiales (LEGOS), Université Toulouse, IRD, CNRS, CNES, UPS, Toulouse, France.
  • Rodrigo Paiva Instituto de Pesquisas Hidraulicas, Universidade Federal do Rio Grande do Sul (UFRGS), Porto Alegre, Brasil.
  • Sly Wongchuig Laboratoire d’Etudes en Geophysique et Oceanographie Spatiales (LEGOS), Université Toulouse, IRD, CNRS, CNES, UPS, Toulouse, France.
  • John Melack Earth Research Institute, University of California, Santa Barbara.

 

Partenaires :

Ce livre a vu le jour grâce au soutien de l'Association brésilienne des ressources en eau (ABRH), de l'Institut du développement durable de Mamirauá (IDSM) et de l'Institut de recherche pour le développement (IRD - Brésil).

La photo illustrant la couverture du livre a été offerte par le photographe brésilien Sebastião Salgado.