Le 1er janvier, la France a pris la présidence du Conseil de l’Union européenne - PFUE - pour six mois, avec un programme défini autour de l'ambition d'une Europe plus souveraine, humaine et basée sur un nouveau modèle européen de croissance.
Placée sous le triptyque “Relance, puissance, appartenance”, cette présidence sera l’occasion de porter les grandes orientations françaises en matière de recherche et d’innovation (R&I), à l’échelle européenne, notamment à travers trois objectifs : une politique européenne de la connaissance au service de la relance, renforcer la dimension internationale des politiques européennes en matière de R&I, développer le sentiment d'appartenance européen.

En ligne avec les axes prioritaires de la France, l'IRD souhaite insister sur l'importance de la science de la durabilité et de la coopération internationale en matière de R&I. Dans le cadre de sa stratégie européenne, il sera mobilisé durant ces six mois en organisant et en participant à de nombreux événements qui définiront le futur de la recherche et de l'innovation au sein de l'UE :

  • Le One Susbtainable Health Forum,  « Construire une Europe de la Santé », le 8 février, conduit par des experts de la société civile pour promouvoir un consensus de recommandations aux ministres de l'UE à l'occasion de la réunion à Lyon des ministres européens de la Santé et des Affaires étrangères le 9 février. 
  • La Conférence PREZODE sur le thème « Unissons nos forces pour échapper à l’ère des pandémies », le 11 février, co-organisée par l'INRAE, l'IRD et le CIRAD. Cette rencontre permettra de stimuler et consolider le soutien politique des pays européens et de la Commission européenne à l'Initiative PREZODE mais aussi renforcer la mobilisation des acteurs académiques, des opérateurs du développement et des autres parties prenantes de l'UE pour la prévention de l'émergence des maladies zoonotiques transmises de l'animal à l'Homme.
  • Les réunions ministérielles formelles et informelles du développement et de la coopération internationale, comme la réunion des directeurs généraux du Développement qui se tiendra à Paris le 6 avril afin de valider la cohérence des politiques environnementales et climatiques dans le cadre de l'Agenda 2030, ou encore pour la réunion des ministres européens chargés des Affaires étrangères et du Développement à Montpellier les 6 et 7 mars.
  • La Conférence de Marseille sur la coopération internationale en matière de recherche et innovation, INCOming Marseille 2022, les 8 et 9 mars, co-organisée par l'IRD, ses ministères de tutelle, et la Commission européenne. L'ensemble des ministres européens de la Recherche et de l'Innovation, ainsi que des invités de pays partenaires, seront présents avec pour objectif le lancement d’un “Appel de Marseille pour une approche globale de la recherche et de l’innovation”, et l’affirmation des valeurs et des principes de l’UE pour la coopération internationale. Une intervention de la PDG de l’IRD est prévue en plénière de cette rencontre autour de la coopération Afrique.
  • Réunion des directeurs de la recherche en environnement, à Paris, le 21 avril, sous la forme de quatre conférences organisées par le Commissariat général du développement durable. Cette rencontre aura pour thème "La science de la durabilité au service des grandes transitions environnementales", avec une participation de la PDG et du directeur délégué adjoint à la Science.
  • Imaginer un nouveau partenariat euro-africain, à Bruxelles le 29 juin, co-organisé par le CNRS et l'IRD suite à la Conférence de Marseille, afin de proposer des solutions innovantes pour penser le renouveau de la coopération internationale en matière de R&I avec l’Afrique.