L’IRD avec l’Université nationale du Laos (NUOL) et l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) ont organisé le Colloque « One health in practice » le 13 Octobre. Cet événement a été l’occasion pour les chercheurs de l’IRD de présenter leurs projets relatifs à l’approche One Health devant des étudiants et des spécialistes de l’Université.

Le Colloque « One health in practice » a, tout d’abord, été introduit par la Vice-Ministre de l’Education et des Sports, Dr. Sisouk VONGVICHITH ainsi que par la Conseillère du Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France au Laos, Nathalie Brat. L’ensemble des participants ont ensuite été accueilli par le Président de l’Université nationale du Laos, Dr. Oudom Phonekhampheng.

Après ces discours, la délégation française a accompagné les Responsables du NUOL au sein des locaux de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), situé dans le campus de l’Université. Ils ont été reçu par la Représentante de l’AUF au Laos, Dr. Marieke Charlet. Elle a expliqué le rôle de son institution mais également ses projets avec l’Université nationale du Laos.

Reception of Marieke Charlet, Representative of the AUF in Laos, in the premises of the institution in Vientiane

© Guillaume Marchand

La présentation des projets lao « One Health » a débuté par les exposés des scientifiques lao du NUOL, chacun présentant à la fois les objectifs de leurs programmes, leurs méthodologies et leurs éventuels premiers résultats obtenus.

Intervention of Khampasith Chanthavong, CEO of the start-up Mounoy Dev

© Guillaume Marchand

Parmi les scientifiques lao, le CEO de la start-up de Mounoy Dev, Khampasith Chanthavong, avec qui l’IRD travaille sur le projet Lao Cricket Farm, est intervenu afin d’expliquer son travail dans la mise en place de capteurs pour optimiser les élevages locaux de grillons. Le projet Lao Cricket Farm est un programme financé par le FSPI One Health in Southeast Asia.

Suite à ces présentations, Dr Karine Peyronnie a détaillé ses programmes de recherche autour des green cities à Vientiane mais également sur le développement vert des politiques liées à l’urbanisme au Laos. Lors de cette intervention, deux de ses partenaires locaux ont expliqué leurs collaborations avec le Dr Karine Peyronnie.

Tien Tam Nguyen exchanges with the students present on the problem of the future of waste and its recycling

© Guillaume Marchand

Dans la lancée de la thématique sur l’urbanisme, l’étudiant vietnamien en thèse, Tien Tam Nguyen, a présenté la JEAI ReycUrbs-Viet devant les étudiants du NUOL. La JEAI est un dispositif de l’IRD qui vise à faire émerger et renforcer des équipes de recherche des pays du Sud. Cette équipe de recherche a pour objectif de mieux comprendre l’impact des actions de collecte, de tri, de revente et de recyclage des déchets récupérés des collecteurs et fouilleurs ambulants sur le fonctionnement de la ville d’Hanoi. Tien Tam Nguyen a pris à parti des étudiants lors de son discours, ce qui a créé des échanges riches avec son auditoire.

Enfin, le Dr. Sabrina Locatelli a décrit les différents projets de l’IRD financés par OHSEA ou portant sur l’approche « Une seule santé », tels que :

Elle a mis l’accent lors de son discours sur l’importance d’étudier les maladies infectieuses qui sont passées de l'animal à l'Homme afin de mieux prévenir les maladies émergentes et ré-émergentes.

Dr. Sabrina Locatelli presents both her research work and the FSPI One Health in Southeast Asia projects

© Guillaume Marchand