Sommaire

Fort de sa nouvelle politique de libre accès aux publications, l’IRD soutient la stratégie de non-cession des droits d’auteurs pour ses scientifiques, et va les accompagner vers de nouvelles pratiques de publication. Il veut ainsi défendre la "bibliodiversité" et promouvoir des modes de publication équitables et raisonnés.

A l’instar des membres de la cOAlition S, un groupe d’organismes de financement de la recherche qui, avec le soutien de la Commission européenne et du Conseil européen de la recherche (CER), vise à faire du libre accès aux publications de recherche une réalité, et dans le sillage du deuxième Plan national pour la science ouverte, l’IRD annonce son soutien à la stratégie de non-cession des droits pour ses scientifiques. En facilitant l’accès ouvert immédiat aux publications scientifiques de l’Institut avec l’adoption d’une stratégie de non cession des droits exclusifs aux éditeurs, l’IRD accélère la mise en œuvre de sa politique de science ouverte et partagée.

En soutenant cette stratégie, Il s’agit pour l’Institut de favoriser le libre accès aux publications à tous, scientifiques et citoyens du Nord et du Sud, de défendre la "bibliodiversité" et de promouvoir des modes de publication équitables et raisonnés, soutenables financièrement.

Au-delà de l’affirmation de ces principes, l’IRD met en œuvre dès cette année un plan d’accompagnement vers ces nouvelles pratiques de publication, avec et pour ses scientifiques.

© .


Mettre en œuvre la stratégie de non-cession des droits sur les publications scientifiques

Ce guide explique la notion de non-cession des droits, son intérêt pour le chercheur ainsi que les détails pratiques de sa mise en œuvre. Il est complété par une FAQ qui répond aux principales interrogations concernant le choix des licences, les possibilités offertes lors des différentes étapes de la publication ainsi que la gestion des relations avec les éditeurs.

Télécharger le guide