Mis à jour le 08/07/22

L’environnement et ses modifications (changements climatiques, modifications de l’occupation et de l’usage des sols, urbanisation, etc.) ainsi que les pratiques de l’espace et les relations entretenues par les sociétés humaines avec leurs environnements, déterminent en partie les inégalités de santé et leur dynamiques à de multiples échelles spatiales et temporelles. Les systèmes spatiaux résultant de l’interaction complexe de ces déterminants doivent être appréhendés selon une approche systémique et holistique, et donc interdisciplinaire et multi-échelles, intégrant notamment les domaines de l’écologie, de la santé humaine et animale, de la géographie, de la géomatique, des sciences des données et des modèles, etc. Cette approche, désignée ci-après approche intégrée Géographie - Environnement - Climat - Santé, est promue au Brésil par deux équipes brésiliennes :

  1. L’observatoire climat et santé (OC&S), qui au sein de la fondation Oswaldo Cruz (Fiocruz) vise la mise en oeuvre opérationnelle et pérenne d’observatoires multi-échelles du climat, de l’environnement et de la santé et participant à la formation à et par la recherche aux niveaux master et doctorat, au sein de la principale institution brésilienne de santé publique dépendant du ministère de la santé brésilien ; et
  2. Le laboratoire géographie, environnement et santé (LAGAS) de l’Université de Brasília, qui vise l’enseignement universitaire et la formation à et par la recherche aux niveaux licence, master et doctorat, dans le domaine de la géographie appliquée aux relations entre environnement et santé, et ce sous la tutelle du ministère de l’éducation.

Ces équipes contribuent à la fois à développer la recherche et l’enseignement sur la thématique, et à faire en sorte que les politiques publiques de santé s’approprient les résultats de leurs travaux. Toutefois, si l’approche intégrée Géographie-Environnement-Climat- Santé émerge au Brésil, elle reste parcellaire, avec des moyens humains et matériels dispersés et par conséquent des capacités limitées, en termes de production et de dissémination des connaissances dans les divers secteurs de la sociétés et de spécification des politiques publiques.

  • Objectifs scientifiques

    Ainsi, les objectifs du LMI Sentinela sont de : structurer, renforcer et pérenniser l’approche intégrée Géographie - Environnement - Climat - Santé au niveau du Brésil, dans les secteurs de l'enseignement, de la recherche et des politiques publiques ; renforcer la visibilité internationale des équipes brésiliennes porteuses de la thématique.

  • Porteurs du LMI
    • Christovam BARCELLOS , Fundação Oswaldo Cruz (Fiocruz), Instituto de Comunicação e Informação, Científica e Tecnológica (ICICT), Observatório Nacional de Clima e Saúde, (OC&S), Rio de Janeiro, Brésil
    • Helen GURGEL , Université de Brasília (UnB), Département de Géographie, Laboratoire Géographie -, Environnement - Santé (LAGAS), Jeune Équipe Associé à l’IRD (JEAI) Gestion,, Indicateur et Territoire: Environnement et, Santé (GITES)
    • Emmanuel ROUX , IRD, UMR228  ESPACE-DEV, Montpellier, France
  • Principaux partenaires
    • Institutions Sud Fundação Oswaldo Cruz ( Fiocruz)
    • Université de Brasília ( UnB)

     

  • Equipes/partenaires associés
    • Unités mixtes de recherche ayant l’IRD comme tutelle : SESSTIM, MIVEGEC
    • Équipe associée Discontinuités (EA 2468) de l'Université d'Artois

     

  • Mots-clés

    Observatoires, maladies vectorielles, frontières, surveillance, déterminants sociaux et territoriaux de la santé, changements environnementaux, modélisation, indicateurs, systèmes d'information, santé publique

     

  • Domaines scientifiques

    Santé et changements environnementaux, accès aux soins/systèmes de santé, régions ou populations marginales, dynamiques urbaines, santé publique, géographie, géomatique, science des données, sciences de l’information et de la communication, épidémiologie, parasitologie, virologie, entomologie, politiques publiques

Année de création : 2018