Mis à jour le 21/12/22

Logo LMI TREMALa vocation du LMI TREMA est de mener une recherche finalisée en lien avec les politiques publiques (Plan Maroc‐Vert, Plan Directeur d’Aménagement et de Gestion Intégrée des Ressources ‐PDAIRE‐ au Maroc) sur la thématique générale de la gestion durable de l’eau en Méditerranée du Sud en associant la modélisation hydro‐écologique, l’observation spatiale et les mesures in situ recueillies dans le cadre de l’ observatoire TENSIFT  Les travaux proposés ont pour double objectif (1) d’améliorer notre compréhension des principaux processus de redistribution de l’eau à l’échelle des bassins versants méditerranéens et d’établir des scénarios d’évolution des ressources en eaux dans un contexte climatique en évolution ; et (2) de caractériser l’historique du cycle de l’eau terrestre à l’échelle régionale en Méditerranée du Sud. Le LMI TREMA repose sur une collaboration, bâtie depuis 2001 entre l’IRD et son réseau de partenaires au Maroc dans le cadre du programme SUDMED.

  • Axes de recherche

    La recherche est structurée en 2 thèmes :

    • modélisation hydrologique dans ses différentes composantes, de la neige aux aquifères en passant par les cultures irriguées (axe 1) puis à l’interconnexion de ces segments au sein d’une plateforme de modélisation intégrée (axe 2) devant permettre le suivi des ressources actuelles, la modélisation des crues (axe 3) et l’étude de l’impact des changements climatiques et anthropiques à venir (axe 4) ;
    • caractérisation des surfaces terrestres par la télédétection (axe 1) permettant de retracer leurs évolutions passées, en analyser les déterminismes et en modéliser la dynamique (axe 2).

     

    • Impacts sociétaux visés
      • Proposer et tester des concepts d’outils de gestion des ressources en eau en zones semi-arides à destination des agriculteurs (irrigation) ou des organismes gestionnaires (bassin versant, périmètres irrigués).
      • Améliorer notre connaissance de l’impact des changements climatiques et anthropiques sur l’agriculture et la ressource en eau et -fournir des éléments quantitatifs aux autorités gestionnaires au niveau local et national pour la prise de décision.

       

      • Principaux partenaires
        • Université Cadi Ayyad de Marrakech ( UCAM, Marrakech)
        • Faculté des Sciences Semlalia ( FSSM)
        • Faculté des Sciences et Techniques ( FSTM)
        • Ecole Nationale des Sciences Appliquées ( ENSA, Safi) 

        IRD

        • Centre d’Etudes Spatiales de la Biosphère ( UMR CESBIO - UPS/IRD/CNES/CNRS, Toulouse)
        • HydroSciences Montpellier ( UMR  HSM - UM2/UM1/CNRS/IRD, Montpellier)
      • Équipes/Partenaires associés
        • DMN - Direction de la Météorologie Nationale (Maroc) ;
        • CNESTEN - Centre National de l'Energie, des Sciences et des Techniques Nucléaires (Maroc) ;
        • ORMVAH - Office Régional de Mise en Valeur Agricole du Haouz (Maroc) ;
        • ABHT - Agence du Bassin Hydraulique du Tensift (Maroc).

         

      • Porteurs du LMI
        • Salah ER-RAKI - Faculté des Sciences et Techniques Guéliz, Université Cadi Ayyad (UCAM), MAROC 
        • Vincent Simonneaux ‐ IRD, CESBIO (Marrakech, MAROC) 

      • Thématiques

        Modélisation du fonctionnement hydrologique des surfaces continentales en milieu semi‐aride, télédétection satellitaire, hydrologie, agriculture, irrigation, observatoire hydro-climatique, changements globaux

      Année de création : 2011 - Année de fin 2021