Les équipes recrutées localement, les superviseurs et les autorités sanitaires du district et des parties prenantes de la communauté, ont participé à une mise en pratique des procédures pour la réalisation de la phase 2 du projet Nutrilao: collecte de données anthropométriques et socio-économiques, prise de sang pour l’évaluation de l’anémie et du statut en micronutriments traitement anthelminthique et distribution de barres nutritives pour les 300 femmes participant à l'étude.

Les aspects clés de la pratique consistaient également à mettre en place et à vérifier le bon fonctionnement de tous les équipements de l'étude, tels que les balances et les toises, et à former les membres de l'équipe à l'enregistrement correct des données de l'étude.

NutriLao phase 2 est une étude expérimentale visant à évaluer l'impact des barres nutritives enrichies sur le plan nutritionnel, qui devrait débuter en décembre. Elle implique 300 femmes des zones rurales du Laos et une période de suivi de 4 mois afin de détecter les changements de leur statut en micronutriments et de leurs concentrations en hémoglobine.

Le projet - également connu sous son titre officiel de "Développement de suppléments prêts à l'emploi produits localement pour améliorer l'état nutritionnel des groupes vulnérables au Laos" - est dirigé par des chercheurs de l'IRD, accompagnés de chercheurs de l'Université des sciences de la santé (RDP Lao) et de l'Université de Chiang Mai (Thaïlande), soutenus par des équipes locales comprenant des assistants de recherche issus des communautés étudiées, et s'appuie sur les barres nutritionnelles produites par l'entreprise sociale Maï Savanh Lao, avec laquelle les chercheurs coopèrent étroitement.

Cette deuxième phase du projet fait suite à une étude d'acceptabilité menée avec succès au début de l'année, au cours de laquelle l'équipe d'étude a déterminé les recettes de barres de céréales les plus agréables pour les femmes et les enfants de la zone d'étude de Ban Keun.

Contacts

jacques.berger@ird.fr / frank.wieringa@ird.fr / eric.deharo@ird.fr