Sommaire

L’exposition MYCTOPHIDAE, voyage en eau profonde, réalisée dans le cadre du Festival RESSAC en 2019, sera dans le hall niveau 2 de l’IUEM, à Plouzané, en Bretagne,  jusqu’au 20 mars 2020.

Les océans ? Une immensité, une richesse et une des clés du fonctionnement de la vie sur notre planète. Et pourtant les mystères sont encore nombreux. Dans ce monde océanique très partiellement connu, les poissons lanternes ou myctophidae, sont très abondants  de la surface jusqu’à plusieurs centaines de mètres de profondeur, dans tous les océans, depuis l’équateur jusqu’aux zones les plus froides. Qui sont-ils, que font-ils, à quoi ressemblent-ils, qu’en sait-on ?

Pour ce milieu profond impossible à observer avec nos yeux, la confrontation d’une approche scientifique rationnelle et d’une représentation artistique sensible permet de lever une partie du mystère.

La connaissance nourrit ainsi la création et la vision artistique vient compléter la vision rationnelle des chercheurs et faciliter la diffusion des connaissances

Menés par Gildas Roudaut, des scientifiques (IRD, CNRS, MNHN, CPS) ont dialogué avec une classe de terminale STD2A du Lycée Vauban de Brest.

De ces échanges, sont nés une exposition, MYCTOPHIDAE, mise en forme à l’IUEM, et une revue, La Lanterne, créées avec le soutien de l’UBO et de l’IRD dans le cadre du Festival RESSAC.

La revue La Lanterne est, quant-à-elle, disponible au téléchargement, ici-même.