Département : Département Dynamiques Internes et de Surface des Continents (DISCO)

Contexte et historique

Suite à l'appel d'offre lancé en 2001 par le Ministère de la Recherche visant la mise en place d'Observatoires de Recherche en Environnement (ORE), le LISAH, l'UMR HSM (Montpellier), l' INAT (Tunis) et l' INRGREF (Tunis) ont mis en place un observatoire sur leurs thématiques de recherche, l'Observatoire Méditerranéen de l'Environnement Rural et de l'Eau (OMERE), à partir de deux sites qui faisaient l'objet d'observations hydrologiques depuis une dizaine d'années : Roujan (Hérault-France) et Kamech (Cap Bon-Tunisie) (figure 1).

L'ORE OMERE s'inscrit dans le contexte de l'étude des changements globaux affectant les hydrosystèmes et se focalise sur les agrosystèmes méditerranéens. Il s'agit, d'un contexte hydrologique intermédiaire entre milieux arides et tempérés, soumis à une gamme étendue de processus hydrologiques, allant des phénomènes de sécheresse intenses aux crues extrêmes et inondations. D'autre part, il s'agit d'un contexte social et humain, où les actions anthropiques sont millénaires et généralisées, et qui subit actuellement des évolutions considérables (intensification des productions agricoles dans les terroirs favorables, déprises dans les terroirs non intensifiables, augmentation des captages, aménagements hydro-agricoles ou de conservation du milieu) liées notamment à un accroissement rapide de la densité de population. Il s'agit aussi de latitudes où les différents scénarios élaborés par l'IGCC sur le changement climatique prévoient les modifications pluviométriques les plus importantes : raréfaction des précipitations d'hiver, augmentation des précipitations orageuses, augmentation des pluies extrêmes…

L'ORE OMERE repose sur l'acquisition de chroniques climatiques, hydrologiques, de flux de sédiments et de solutés sur deux hydrosystèmes méditerranéens, similaires du point de vue du forçage climatique, différents du point de vue des sols, des aménagements hydro-agricoles et des pratiques culturales et qui subissent des dynamiques différentes d'évolution : 1) le bassin versant expérimental de Roujan (0.91 km², Languedoc-Roussillon, France), principalement cultivé en vigne, suivi depuis 1992 ; 2) le bassin versant expérimental de Kamech (2.63 km², Cap Bon, Tunisie), ayant un système de polyculture élevage suivi depuis 1994. L'observatoire a été régulièrement labellisé depuis 2003 (homogénéisation des équipements), il intègre aujourd’hui de nombreux réseaux comme l’infrastructure de Recherche OZCAR en France. Le site tunisien d’OMERE constitue un site pilote du LMI NAILA

 

Objectifs

L'Observatoire Méditerranéen de l'Environnement Rural et de l'Eau (OMERE) repose sur l'acquisition conjointe à moyen et long terme d'observations structurées sur les régimes d'écoulements, les processus d'érosion physique et chimique des sols, l'évolution de la qualité des eaux superficielles et souterraines, et sur l'évolution spatio-temporelle de l'état et des fonctions de forçage des hydrosystèmes soumis aux actions anthropiques (occupation du sol, aménagements hydro-agricoles, pratiques agricoles et d'usage de l'eau, prélèvements d'eau ...). L'acquisition de ces observations a quatre principaux objectifs scientifiques (Voltz et Albergel, 2002) :

  1.  Analyser l'impact de l'occupation du sol  et de l'aménagement du milieu sur les régimes et bilans hydrologiques des bassins versants élémentaires méditerranéens.
  2.  Evaluer les dynamiques et les intensités  respectives des phénomènes d'érosion aréolaire et ravinaire en relation avec l'anthropisation du milieu.
  3.  Analyser les mécanismes d'évolution  à moyen et long terme de la qualité des eaux en réponse à un changement de pression polluante par les xénobiotiques organiques utilisés en agriculture.
  4.  Développer une structure générique de modélisation hydrologique  distribuée en milieu cultivé qui permette la simulation des impacts de scénarios d'aménagement et d'utilisation des sols dans les milieux cultivés.

 

ouvernance

Les principales responsabilités de gestion et de coordination générale concernant OMERE sont gérées dans le cadre du consortium composé de quatre laboratoires : UMR HydroSciences HSM (CNRS-IRD-Univ. Montpellier 1&2), INRGREF Tunis, INAT Tunis et UMR LISAH (Montpellier SupAgro-INRA-IRD). 

-> Pour aller plus loin sur la structuration de la gouvernance :  https://www.obs-omere.org/fr/organisation

Coordination

Principaux partenaires

En France

En Tunisie

Publications récentes :

 

Boudhina, N.; Masmoudi, M.-M.; Alaya, I.; Jacob, F. & Ben Mechlia, N. 2019. Use of AquaCrop model for estimating crop evapotranspiration and biomass production in hilly topography. Arabian Journal of Geosciences, 12, 259. https://doi.org/10.1007/s12517-019-4434-9

 

Lagacherie, P.; Arrouays, D.; Bourennane, H.; Gomez, C.; Martin, M. & Saby, N.-P.-A. 2019. How far can the uncertainty on a Digital Soil Map be known?: A numerical experiment using pseudo values of clay content obtained from Vis-SWIR hyperspectral imagery. Geoderma, 337, 1320 - 1328. https://doi.org/10.1016/j.geoderma.2018.08.024 

 

Peña-Angulo, D.; Nadal-Romero, E.; González-Hidalgo, J.-C.; Albaladejo, J.; Andreu, V.; Bagarello, J.; Barhi, H.; Batalla, R.-J.; Bernal, S.; Bienes, R.; Campo, J.; Campo-Bescós, M.; Canatario-Duarte, A.; Cantón, Y.; Casali, J.; Castillo, V.; Cerdà, A.; Cheggour, A.; Cid, P.; Cortesi, N.; Desir, G.; Díaz-Pereira, E.; Espigares, T.; Estrany, J.; Fernández-Raga, M.; Ferreira, C.-S.-S.; Ferro, V.; Gallart, F.; Giménez, R.; Gimeno, E.; Gómez, J.-A.; Gómez-Gutiérrez, A.; Gómez-Macpherson, H.; González-Pelayo, O.; Hueso-González, P.; Kairis, O.; Karatzas, G.-P.; Klotz, S.; Kosmas, C.; Lana-Renault, N.; Lasanta, T.; Latron, J.; Lázaro, R.; Le Bissonnais, Y.; Le Bouteiller, C.; Licciardello F. and López-Tarazón, J.-A.; Lucía, A.; Marín, C.; Marqués, M.-J.; Martínez-Fernández, J.; Martínez-Mena, M.; Martínez-Murillo, J.-F.; Mateos, L.; Mathys, N.; Merino-Martín, L.; Moreno-de las Heras, M.; Moustakas, N.; Nicolau, J.-M.; Novara, A.; Pampalone, V.; Raclot, D.; Rodríguez-Blanco, M.-L.; Rodrigo-Comino, J.; Romero-Díaz, A.; Roose, E.; Rubio, J.-L.; Ruiz-Sinoga, J.; Schnabel, S.; Senciales-González, J.-M.; Simonneaux, V.; Solé-Benet, A.; Taguas, E.-V.; Taboada-Castro, M.-M.; Taboada-Castro, M.-T.; Todisco, F.; Úbeda, X.; Varouchakis, E.-A.; Vericat, D.; Wittenberg, L.; Zabaleta, A. & Zorn, M. 2019. Spatial variability of the relationships of runoff, and sediment yield with weather types throughout the Mediterranean basin. Journal of Hydrology, 571, 390-405. https://doi.org/10.1016/j.jhydrol.2019.01.059

 

Smetanova, A.; Follain, S.; David, M.; Ciampalini, R.; Raclot, D.; Crabit, A. & Le Bissonnais, Y. 2019. Landscaping compromises for land degradation neutrality: the case of soil erosion in Mediterranean agricultural landscape. Journal of Environmental Management,  235, 282-292. https://doi.org/10.1016/j.jenvman.2019.01.063