Sommaire

COVID 19 - la science de la durabilité en action

 

Le partenariat est au cœur du modèle de recherche de l’IRD : la réponse de l’Institut a ainsi été ainsi une réponse coordonnée, commune avec ses partenaires scientifiques, en France et dans les pays du Sud, au travers des actions concertées de la recherche, sur le terrain et en soutien à la décision publique.

Mobilisation des partenariats

L’IRD a créé le 2 avril un comité scientifique interdisciplinaire et partenarial COVID-19. Composé de 8 membres, chercheurs de l’Institut et partenaires scientifiques du Sud, il permet de conseiller la gouvernance de l’IRD et coordonner au mieux les actions scientifiques de l’Institut face à l’urgence sanitaire actuelle.

Contribution au débat public et solidarité collective

© Thierry Pilorge

La science de la durabilité renvoie également à la contribution de la science aux processus de décisions face aux enjeux majeurs : la contribution à la solidarité collective, mais aussi au débat et à la décision publique ont été également présents dans la réponse de l’IRD à la crise. 

Dès le mois de janvier, les chercheurs de l’IRD, dans leurs expertises respectives, ont répondu largement présents (plus de 1000 articles) aux sollicitations des médias généralistes et spécialisés, en apportant éclairages et mises en perspectives dans les interviews accordées et en contribuant à l’effort de vulgarisation scientifique, dans des supports comme The Conversation et le Mag' de l'IRD.

Laëtitia Atlani-Duault, anthropologue à l'IRD, est membre du conseil scientifique pour éclairer la décision publique dans la gestion de la situation sanitaire liée au coronavirus créé à la demande du président de la République et du CARE - Comité analyse recherche et expertise.

La chercheuse Alice Desclaux contribue au groupe de travail Blueprint de l'OMS sur les priorités de recherche mondiales. Elle est par ailleurs responsable du groupe recherche opérationnelle de la Plateforme de l’OMS à Dakar.

Eric Leroy (UMR Mivegec) est membre de la cellule de surveillance et d’intervention sur le COVID-19 et  leader du groupe de travail « Coronavirus et zoonose émergente » au sein de l’académie vétérinaire de France, et participe à la cellule COVID19 de l’académie nationale de médecine.

Sur le plan de la science participative, l'IRD a contribué  à l'initiative de sciences participatives "Silent cities, a participatory monitoring programme of an exceptional modification of urban soundscapes" qui propose de participer à une collection d'environnements sonores urbains en temps de confinement.