Le projet PASAS, confié par l’AFD à l'IRD, est une plateforme opérationnelle de production et de diffusion de connaissances notamment dans les zones de fragilité et de crise au Sahel.


Contexte

Dans le cadre de la mise en œuvre des interventions en réponse aux crises au Sahel, l’Agence Française de Développement (AFD), les acteurs de développement et leurs partenaires sont confrontés à trois enjeux majeurs :

  • des zones difficiles d’accès et une complexité accrue des situations,
  • des exigences de rapidité, de flexibilité et de qualité,
  • une information limitée en raison du manque d’analyses à visée opérationnelle. 
     

Objectifs 

  • Mettre en place une plateforme opérationnelle de production et de diffusion de connaissances, visant à éclairer les décisions stratégiques et opérationnelles des acteurs de développement et le pilotage de leurs interventions dans les zones de fragilité et de crise au Sahel. 
  • Améliorer la compréhension des déterminants et des dynamiques de vulnérabilités, de la sociologie des acteurs et des besoins des populations au Sahel. 

 

Activités

La plateforme est principalement utilisée pour appuyer les opérations de l’AFD, en particulier celles dédiées à la réponse et à la consolidation de la paix dans les zones de crise, mais sera conçue de manière à ce qu’elle puisse bénéficier aux partenaires nationaux et internationaux. 
Sur le plan géographique, la plateforme porte une attention particulière

  • aux crises en cours dans le Grand Sahel, notamment la zone centre/nord Mali et Liptako Gourma,
  • à l’ensemble des régions du pourtour du Lac Tchad (Nigéria, Cameroun, Niger, Tchad)
  • aux zones frontalières crisogènes du Sahel, soit de par leur enclavement ou en raison de leur exposition à des risques de contagion transfrontalière, où une approche préventive doit être considérée (zones enclavées du Niger et du Tchad frontalières avec la Libye, Bassin du Fleuve Sénégal, zones frontalières du Burkina Faso). 

D’un point de vue thématique, la plateforme se concentre sur les axes d’intervention prioritaires dans les zones fortement vulnérables à la crise : gouvernance et développement local inclusif ;  insertion socio-économique et politique des groupes marginalisés ; sécurité des populations et promotion des droits humains et médiation et gestion des conflits. 

La plateforme est en capacité de conduire, à la demande, des analyses de type études de contexte approfondies, études de dynamiques de crise et de fragilité, des analyses du risque sécuritaire, des cartographies d’acteurs, veille contextuelle dans la durée, revues bibliographiques, etc…

Un vivier d’experts de l’IRD, d’ICE et des pays concernés a été constitué. L’IRD s’appuiera aussi sur son réseau de représentations (Mali, Niger, Burkina, Cameroun, Sénégal).
 

Pour en savoir plus