La première école d’été interdisciplinaire du projet Future Maore Reefs s’est tenue du 24 septembre au 1er octobre 2023 à Mayotte. Cette initiative novatrice a réuni une vingtaine d’étudiants en master et en thèse de la région Océan Indien Ouest, ainsi que de Belgique, pour explorer de nouvelles approches en science de la durabilité dans le contexte de la préservation des récifs coralliens.

© Bouftang Mayotte

Organisée dans le cadre du projet de recherche interdisciplinaire Future Maore Reefs, l’école d’été avait pour objectif de partager des solutions basées sur la nature pour protéger et restaurer les récifs coralliens tout en favorisant le développement économique durable des populations locales.

Cette approche innovante vise à mieux comprendre la résilience des écosystèmes récifaux de Mayotte et à les restaurer de manière soutenable, tout en soutenant une activité économique équitable.

Les participants à cette école d’été ont été sélectionnés en fonction de leur motivation, de leur parcours académique axé sur l’interdisciplinarité ou la science de la durabilité, ainsi que de leurs projets professionnels.

L’événement a bénéficié de l’intervention de l’équipe scientifique du projet Future Maore Reefs, qui regroupe des experts en anthropologie, en éducation, en biologie, en géo-chimie marine et en paléoclimatologie de l’IRD, du CUFR, et de Sorbonne Université, en plus de chercheurs et professeurs internationaux du Canada, de Monaco et du Mozambique.

© FMR IRD

Un programme intensif

Le programme de l’école d’été comprenait deux jours d’enseignement thématique, abordant des sujets variés tels que l’écologie fonctionnelle récifale, l’anthropologie, la science de l’éducation, ainsi que des méthodologies et approches innovantes multidisciplinaires, telles que la photogrammétrie sous-marine appliquée à la restauration récifale.

Les participants ont également eu l’opportunité de mettre en pratique certains concepts lors de deux jours sur le terrain, incluant l’analyse des données récoltées et une journée de restitution de leurs découvertes.

"L'école d'été Future Maore Reefs se différencie d'autres initiatives de formation d'une part du fait qu'elle regroupe plusieurs disciplines, et d'autre part du fait qu'elle met l'accent sur les relations entre l'homme et la nature, notamment avec l'écosystème récifal"

Norosoa Solofoson, étudiante à l'Institut supérieur de sciences, environnement & développement durable de l'université de Toamasina (Madagascar)

 

 

"J'ai eu l'occasion de vivre pour la première fois l’expérience de voir et apprécier le récif dans l'eau, tout en améliorant mes compétences en nage, avec des professionnels.

Cette expérience m'a permis de comprendre la dynamique et la résilience du récif, d'observer la nature et en apprendre pour pouvoir la reconstruire, et de comprendre les différentes interactions de la population avec les récifs"

Ahamada Saïd Djahere, étudiant en droit et géographie à l’université de Toliara (Madagascar)

Une vision engagée pour la préservation des récifs coralliens

Future Maore Reefs s’engage à mieux comprendre la résilience des récifs coralliens face aux défis mondiaux tels que le réchauffement et l’acidification des océans.

Le projet vise à identifier des solutions durables basées sur la nature pour la restauration de récifs dégradés et pour la réduction des impacts environnementaux liés à l’aménagement du territoire. En outre, il ambitionne de sensibiliser le public, en particulier les scolaires, aux enjeux liés aux récifs coralliens.

Grâce à une approche interdisciplinaire et citoyenne, Future Maore Reefs matérialise l'engagement de l'IRD envers les ODD et travaille en étroite collaboration avec le Parc Naturel Marin de Mayotte pour élargir son impact au sein des populations locales.

 

Future Maore Reefs ouvre de nouvelles perspectives dans la lutte pour la préservation des récifs coralliens, et l’école d’été Future Maore Reefs joue un rôle essentiel en formant la prochaine génération d’acteurs de terrain, prêts à relever les défis de la durabilité dans le monde marin.

© FMR IRD