Sommaire

Du 24 au 30 avril 2022 – Etudier la ville durable en interdisciplinarité

Les Communautés de Savoirs (CoSav) sont des enceintes de dialogues et d’échanges réunissant des collaborateurs de l’IRD et des partenaires autour de grands défis sociétaux. 
Les milieux urbains des Suds sont des lieux de profondes mutations qui posent de nombreux défis de durabilité, d’égalité, de justice, de sécurité, de santé, d’inclusion... 
La communauté de savoirs « Villes durables » a pour objectif de promouvoir les recherches qui s’interrogent sur la fabrique de la ville durable, d’approfondir la réflexion sur les méthodes facilitant l’interdisciplinarité et d’ouvrir de nouveaux fronts de science. 
C’est dans cette optique que cette première école thématique est organisée.


La première école du cycle d’Ecoles thématiques des 4 saisons aura lieu à Tunis du 24 au 30 avril 2022, sur le thème de la pratique effective de l’interdisciplinarité dans l’étude de la ville durable dans la diversité des Suds.
Cette première édition part d’un double postulat. D’une part, l’objet « ville durable », par sa complexité et les enjeux scientifiques et sociaux qu’il soulève, nécessite la mobilisation d’approches interdisciplinaires. D’autre part, la reconnaissance et la promotion, voire l’injonction à l’interdisciplinarité se heurte à de nombreuses difficultés (qui en limitent sa pratique effective). 
C’est pourquoi, et en cohérence avec la feuille de route de la CoSAV Villes Durables, la problématique choisie est de réfléchir à la pratique de l’interdisciplinarité dans les recherches et études sur la ville durable aux Suds et d’élaborer des problématiques de recherche sur la ville durable en interdisciplinarité.  

L’École s’organise sur une semaine, dans un échange ouvert, horizontal, en mobilisant des méthodes d’animation de l’intelligence collective et de co-construction, à partir de l’observation critique de situations concrètes, sur des terrains d’une agglomération du Sud, en confrontant les points de vue disciplinaires. 
Une trentaine de chercheurs travailleront en atelier à la Cité des Sciences et iront à la rencontre du milieu et de la société urbaine lors d’un travail de terrain autour de la Sebkha Sejoumi et de l’espace portuaire, lacustre et maritime de Tunis-Megrine-Radès. Le vendredi 29 aura lieu la restitution des travaux en présence de praticiens et opérateurs tunisiens et français, institutionnels et associatifs. 

Les principaux points de réflexion :

  • Réfléchir très en amont à l’approche même de l’interdisciplinarité sur les questions urbaines 
  • Démontrer la pertinence de l’interdisciplinarité pour étudier la durabilité des villes aux Suds 
  • Penser les enjeux de l’interdisciplinarité dans l’expertise 
  • Mettre en pratique l’interdisciplinarité sur la ville durable aux Suds