La dernière mission du projet financé par IMMANA " Espaces d'activité et exclusion des ménages des environnements alimentaires " - coordonnée par l'IRD Laos - s'est terminé par la réalisation de la dernière phase de collecte de données. La visite a eu lieu dans la province de Vientiane, dans le nord du Laos.

A typical street scene of a food outlet in the IMMANA study sites.

© IRD - Marco J Haenssgen

Au cours de deux périodes de recherche, l'équipe a rassemblé un portefeuille impressionnant de quatre communautés d'étude dans la province de Vientiane :

  • 8 discussions de groupe, y compris des cartes participatives, avec un total de 43 villageois
  • 90 listes de contrôle pour l'évaluation des points de vente d'aliments
  • 120 questionnaires sur les antécédents des ménages et l'approvisionnement en nourriture
  • 224 questionnaires socio-économiques individuels
  • Questionnaire sur les activités quotidiennes déclarées par 224 personnes pendant 2 x 7 jours
  • Données quotidiennes sur les déplacements (GPS avec résolution tous les 60 secondes) de 96 personnes pendant 2 x 5 jours
  • Profils des communautés et images des sources de nourriture

La mission de recherche a été couplée à une visite des membres de l'équipe du projet basés à Chiang-Mai, le Dr Marco J Haenssgen et Nutcha (Ern) Charoenboon, afin de documenter les diverses sources de nourriture et les pratiques alimentaires dans les sites d'étude.

Dinner is being prepared at a family home after nightfall.

© IRD - Marco J Haenssgen

L'ensemble de données complet qui se trouve maintenant dans la phase finale permettra aux chercheurs d'atteindre les objectifs de leur projet : mieux comprendre l'exclusion des ménages de leur environnement alimentaire et concevoir de nouvelles mesures à cet égard. Cette compréhension aidera les chercheurs ainsi que les décideurs politiques à identifier et à répondre aux problèmes d'insécurité alimentaire et de marginalisation. Les données ont déjà été utilisées de manière pratique pour informer la recherche IRD sur les barres de céréales fortifiées pour compléter la nutrition des femmes et des enfants ("NutriLao") et pour obtenir un premier aperçu qualitatif des environnements alimentaires complexes et dynamiques qui caractérisent les communautés de la province de Vientiane. Restez à l'écoute pour plus d'informations sur la recherche !

The project “Activity Spaces and Household Exclusion from Food Environments” is led by the University of Reading in collaboration with IRD Laos and Chiang Mai University and supported by a £249,000 award from the Innovative Methods and Metrics for Agriculture and Nutrition Actions (IMMANA) programme – coordinated by the London School for Tropical Medicine and Hygiene and co-funded with UK Aid from the UK government through the Foreign, Commonwealth & Development Office (FCDO) and the Bill & Melinda Gates Foundation.