Mis à jour le 01/07/21

Février 2020 – Décembre 2022

La Réunion

Logo.

© ISOPOLIS

Contexte

Le projet ISOPOLIS-BETA constitue la suite du projet ISOPOLIS-ALPHA, élaboré pour préparer et préconfigurer le projet d’expérimentation territoriale ISOPOLIS.

Le projet s’inscrit dans le contexte de la demande de la société civile de voir les décideurs réunionnais s’engager dans une alternative crédible au modèle territorial actuel. En effet, la crise des gilets jaunes qui a éclaté en octobre 2018 a mis en exergue la nécessité pour le territoire de déployer une stratégie claire visant à instaurer un modèle sociétal viable, le modèle économique actuel de La Réunion reposant à près de 90% sur des financements publics qui ne sont plus garantis.

ISOPOLIS vise ainsi plus largement à faire de la Réunion un démonstrateur mondial vivant d’une société agile et résiliente capable de conjuguer préservation de l’environnement, équité sociale et économie prospère.

Thumbnail

Objectifs

L’objectif est de soutenir la transformation du modèle sociétal réunionnais vers un modèle viable, se reposant sur la résilience individuelle des Réunionnais et la résilience territoriale et collective.

Il se décompose en 3 objectifs spécifiques :

  • Renforcer les capacités de résilience territoriale de La Réunion afin de développer ses aptitudes à intégrer les contraintes environnementales, sociales et économiques qui menacent son développement pour instaurer un modèle viable dans le temps.
  • Renforcer les capacités de résilience individuelle des Réunionnais pour développer leur aptitude à apporter une contribution significative au développement de leur territoire tout en cultivant une qualité d’être et de vie. Cela se réalisera par le déploiement d’expérimentations ciblées conçues pour renforcer l’épanouissement individuel, le mieux-être et le bien-vivre des Réunionnais de tout âge et de tout milieu en soutenant leur quête de sens et de contribution.
  • Mobiliser la population réunionnaise autour des enjeux sociétaux afin de consolider une cohésion et une unité robuste, par la culture de la connaissance et la reconnaissance de sa culture.

Afin d’atteindre ces objectifs, trois approches ont été choisies : l’évaluation des impacts des politiques publiques par les scientifiques, la gouvernance et la coopération par la sociocratie, ou gouvernance par consentement et l’utilisation d’un indice territorial alternatif au Produit National Brut (PNB) : le Bonheur National Brut (BNB).

Dans ce projet, les chercheurs de l’IRD adoptent une position originale : celle d’accompagnant de la société civile en évaluant et mesurant l’impact de ses interventions ou expérimentations. Ce projet est ainsi ancré dans l’interdisciplinarité et les sciences citoyennes.

La phase Beta a trois objectifs :

  • Evaluation de la démarche de mobilisation et de co-construction du projet ALPHA pour en dégager les axes à améliorer afin d’en tenir compte dans le projet ISOPOLIS
  • Mobilisation territoriale : engager les acteurs du territoire dans le projet ISOPOLIS, identifier et mobiliser les chercheurs susceptibles d’appuyer le projet et faire connaître le projet des citoyens, de la société civile notamment, via le réseau RISOM et recueillir l’avis des Réunionnais.
  • Structuration méthodologique préliminaire : poursuivre les travaux de structuration identifiés dans ALPHA

 

Partenaires principaux

Coordination : Jaëla Devakarne

 

Financement

  • Région Réunion
  • Etat Français (DRRT)
  • Union Européenne

 

Suivez le projet sur Facebook.