Sommaire

Mis à jour le 01/12/21

Le Partenariat AFD-IRD pour Réaliser des Évaluations d’impact en mobilisant la recherche du Sud (PAIRES) vise à financer une série d’évaluations d’impact sur des interventions de développement soutenues par l’AFD en donnant une place centrale à la recherche du Sud.

Qu’est-ce que PAIRES ?

© Paires

Une subvention AFD de 3 millions d’euros principalement consacrés à la réalisation d’évaluations d’impact (EI) par l’IRD en lien avec des équipes de recherche du Sud afin de :

  • renforcer les compétences et la pratique de la recherche au Sud en matière d’EI,
  • enrichir le dialogue avec les pouvoirs publics et les parties prenantes sur les projets de développement,
  • nourrir le débat académique sur des questions clés de développement.

Qu’est-ce qu’une évaluation d’impact avec contrefactuel ?

© Paires

Les évaluations d’impact mobilisent des méthodes issues de la recherche en sciences sociales pour identifier et mesurer les effets strictement attribuables à une intervention. Concrètement, les évaluations d’impact avec contrefactuel consistent à comparer l’évolution de la situation de la population bénéficiaire de l’intervention à celle d’une population n’ayant pas été exposée à cette intervention mais comparable à la population bénéficiaire (le groupe contrôle).

L’AFD promeut les évaluations d’impact multidisciplinaires, associant notamment méthodologie quantitative et qualitative de façon à renforcer les enseignements sur les mécanismes sous-jacents au changement (ou à l’absence de changement).

Quels critères respecter pour candidater ?

  1. L’équipe est composée de chercheur.se.s appartenant à des laboratoires sous tutelle de l’IRD et de chercheur.se.s du Sud?Chercheur.se.s et enseignant.e.s chercheur.se.s rattaché.e.s à des institutions des pays en développement. . Ces derniers sont associés à toutes les étapes de l’évaluation, ils/elles cosignent les articles scientifiques et participent à leur valorisation.
  2. L’évaluation porte sur une intervention de développement bénéficiant du soutien du groupe AFD et présente un intérêt opérationnel avéré.  La Maîtrise d’ouvrage et les partenaires du projet sont informés et intéressés par la conduite de cette évaluation. L’équipe opérationnelle de l’AFD est associée à la réflexion autour de cette évaluation et soutient la demande de financement PAIRES.
  3. L’évaluation présente un intérêt scientifique vérifié dans le domaine sur lequel elle porte : elle présente un caractère innovant susceptible de faire avancer la recherche en répondant à des questions sur lesquelles il existe un manque de preuves scientifique et repose sur une méthodologie convaincante, ou en proposant des innovations méthodologiques dans un domaine d’expertise donné.

Quel périmètre d’intérêt ?

Si le financement PAIRES ne se restreint pas à un périmètre circonscrit, le COPIL porte un intérêt prioritaire pour les géographies et thématiques suivantes :

  • Pays pauvres prioritaires de l’aide publique au développement française : Bénin, Burkina Faso, Burundi, Comores, Djibouti, Ethiopie, Gambie, Guinée, Haïti, Liberia, Madagascar, Mali, Mauritanie, Niger, République centrafricaine, République démocratique du Congo, Sénégal, Tchad, Togo ;
  • Priorités thématiques fixées par le Comité Interministériel pour la Coopération Internationale et le Développement (CICID) : la stabilité internationale, le climat, la santé, l’éducation, l’égalité entre les femmes et les hommes.

PAIRES pourra financer des projets d’évaluation rigoureux portant sur des aires géographiques ou thématiques en dehors de ce périmètre, mais compte tenu du budget dédié à la réalisation d’une série d’évaluations d’impact (2,6 M€), il est vivement recommandé aux chercheur.se.s de solliciter des financements complémentaires auprès d’autres acteurs.

Qui sélectionne les évaluations ?

© paires

Le comité de pilotage du projet PAIRES, composé de représentants du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, de la Direction Générale du Trésor, de l’IRD et de l’AFD sélectionne les évaluations pouvant bénéficier d’un financement PAIRES. Il s’appuie sur l’avis d’un comité scientifique indépendant présidé par Jean-Philippe Platteau, Professeur émérite à l’Université de Namur. Composé de chercheur.se.s internationaux de haut niveau, spécialistes des questions de développement et/ou des évaluations d’impact, ce comité est le garant de la qualité scientifique des évaluations qui seront financées. Il émet un avis sur la qualité scientifique des protocoles d’évaluation proposés, sur la composition de l’équipe de recherche et sur le pre-analysis plan.

  • Transparence de la recherche et mise à disposition des données

    L’AFD, l’IRD et les équipes de recherche consentiront aux efforts nécessaires pour permettre que soient rendues publiques les bases de données collectées à l’occasion de ces études et qui ne seraient pas déjà accessibles en ligne. Cela implique notamment d’encourager les entités propriétaires à consentir à ces publications, à effectuer le cas échéant le travail de documentation, à réaliser les procédures de mise en ligne et à en faire la publicité.  En outre, l’équipe de recherche fera en sorte de publier aussi systématiquement que possible les scripts d’analyse qui auront permis de parvenir à ces résultats, ceci afin de favoriser la reproductibilité des analyses menées, favorisant ainsi la crédibilité et l’utilité de ces travaux.

    Afin de favoriser ce type de bonnes pratiques, les équipes de recherche seront invitées avant le lancement de chaque évaluation à :

    • Produire un document sur leur stratégie de gestion des données qui seront générées dans le cadre du projet.
    • Enregistrer le protocole de l’étude en amont du lancement des enquêtes sur un des sites spécialisés.
    • Obtenir la validation d’un comité éthique (ce qui est déjà obligatoire pour les approches expérimentales).

Contacts (Secrétariat du projet PAIRES)

Les institutions du partenariat 

 

L’Agence Française de Développement (AFD)

Le groupe AFD est un établissement public qui met en œuvre la politique de la France en matière de développement et de solidarité internationale. Climat, biodiversité, paix, éducation, urbanisme, santé, gouvernance… Nos équipes sont engagées dans plus de 4 000 projets à fort impact social et environnemental dans les Outre-mer français et dans 115 pays. Nous contribuons ainsi à l’engagement de la France et des Français en faveur des Objectifs de développement durable (ODD).

L’Institut de Recherche pour le Développement (IRD)

Partenaire privilégié de l’AFD sur les évaluations d’impact depuis de nombreuses années, l’IRD dispose des ressources humaines et logistiques, de l’expertise sur les évaluations d’impact sur une large palette de thématiques et des laboratoires et réseaux de recherche dans de nombreux pays pour mener à bien des évaluations avec des partenaires du Sud.

Liens utiles

« L’AFD et l’IRD s’engagent à consolider la recherche au Sud » https://www.afd.fr/fr/actualites/communique-de-presse/l-afd-et-l-institut-de-recherche-pour-le-developpement-s-engagent-consolider-la-recherche-au-sud

Le carnet de recherche PAIRES https://paires.hypotheses.org/

Rejoignez notre base de profils chercheur.se.s https://ee.kobotoolbox.org/x/Fj6ZzW5C