Le vendredi 28 mai le projet QameleO porté par le LMI NEXUS en Côte d’Ivoire, était invité à la remise des prix du concours “Abidjan ville durable “ à la Mairie d’Abobo, en présence notamment du ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, Monsieur Bruno Nabagné Koné et de l’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, son excellence Jean Christophe Belliard. 

Six projets ont été récompensés, avec des sujets variés tels que l’énergie et les télécommunications, les infrastructures, les bâtiments, la nutrition et l'agroalimentaire, de la santé et de l’environnement.

Le projet QaméleO sera suivi et accompagné en fonction de ses besoins, par les partenaires du Club.

 

© IRD/Edoukou EHUI

Qu’est-ce que le projet QameleO ?

Le projet Quality of Air Module for Environnemental Learning Engineering and Observation (QameleO) est l’un des projets lauréats de ce concours qui a été porté par le prof. Arona Diedhiou, et qui s'inscrit dans les thématiques de la santé, la mobilité et l’environnement, avec le soutien de l’équipe de valorisation de l’IRD en Côte d’Ivoire. 

Développée en 2018 par deux équipes de recherches : l’Institut de Recherches pour le Développement et l’Université de Bourgogne (France), QameleO est une station environnementale connectée, construite en FabLab et à bas coût pour la mesure de la qualité de l’air. Le projet est en cours à Cotonou, Dakar et Dijon, où des stations sont déjà opérationnelles. Il sera bientôt lancé en Côte d’Ivoire avec le LMI NEXUS et ses partenaires.

L’objectif de ce projet est de proposer un système de mesure peu coûteux et modulable permettant à une agglomération de densifier les points de mesures de la qualité de l’air tout en sensibilisant la société aux problématiques de qualité de l’air par une mise à disposition d’indicateurs accessibles par un système de QR code directement dans la rue. Des ateliers et campagnes de sensibilisation seraient également possibles.  

De leur côté, les chercheurs pourront s'appuyer sur ce réseau de capteurs pour acquérir de la donnée et mener différentes recherches liées à ces mesures.

Le club Abidjan Ville Durable

Lancé par le Secrétaire d’Etat au commerce extérieur français et l’ambassade de France en Côte d’Ivoire, le club Abidjan Ville Durable a été créé en avril 2016.

Le club met à disposition de la Côte d’Ivoire l’expertise de ses membres, leur expérience et leur savoir-faire pour réfléchir avec les entrepreneurs ivoiriens afin de concevoir leur ville du futur : une ville respectueuse de l’environnement, de l’art de vivre ivoirien, de la qualité de vie de ses habitants et de l’efficience de ces services.

« C’est le premier Club ville durable dans le monde et cela permettra d’améliorer la vie de tous les jours », a indiqué l’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Jean Christophe Belliard, soulignant qu’il serait plus important de valoriser et concrétiser tous ces projets sur le terrain.