Mis à jour le 08/01/22

International Research Laboratory (IRL)

Juin 2019 – juin 2024

Afrique du Sud

© CNRS

Contexte

Cet International Research Laboratory (IRL) découle de trois années de collaborations très actives entre le CNRS et l’Université Nelson Mandela (plus particulièrement la Sustainability Research Unit), axées sur le fonctionnement de l’interface entre les aires protégées et les paysages voisins, l’écologie de la faune sauvage et la coexistence homme-faune prenant en compte les transformations anthropogéniques, l’utilisation de la biodiversité comme moyen de subsistance face au changement climatique et l’adaptation face aux risques environnementaux.

Logo.

© IRL REHABS

Poussée par sa population, son urbanisation, sa consommation, les investissements et la demande mondiale en ressources, l'Afrique devrait être le continent avec le développement le plus rapide dans les 30 prochaines années. Le développement des infrastructures associées dans le contexte du changement climatique aura un impact sur les écosystèmes africains.

Les 17 objectifs mondiaux de développement durable représentés en cercles concentriques.

© Folke et al. 2016

Cependant, la durabilité de la biosphère apparaît souvent comme secondaire dans le discours sur les changements globaux qui se concentrent sur des questions fondamentales pour l’humanité telles que la démocratie, la santé, la pauvreté, les inégalités, le pouvoir, la justice, les droits de l’homme, la sécurité et la paix.

La vision de l’IRL REHABS est que tous les objectifs de développement durable sont interconnectés dans des cercles concentriques (comme décrit par Folke et al. 2016), et que l’Afrique fournit des opportunités uniques d’affiner les principes de l’écologie de la réconciliation (lorsque des animaux sauvages sont présents où les humains vivent et travaillent, par exemple) et d’explorer des solutions basées sur la nature pour la fourniture de services écosystémiques et le bien-être humain.

 

Objectifs

Inspiré par les défis clés de la durabilité de la biosphère et de la gouvernance environnementale dans l'Anthropocène, et s'inspirant des projets financés et des réseaux de collaboration existants, l'IRL REHABS structure ses recherches autour de quatre thèmes complémentaires :

  • L’homme en tant qu’espèce hyper clé-de-voute : comprendre comment les réponses de la biodiversité et des écosystèmes aux pratiques humaines constituent une force dominante dans le fonctionnement de la biosphère de l’Anthropocène et comment la pression anthropique agit comme une force sélective pour les espèces sauvages.
  • Contribution de la nature aux humains et à l’humanité: réconcilier les points de vue sur le développement, l’innovation, le risque et le bien-être avec les fondements d’une biosphère durable et saine et à la lumière du pluralisme culturel.
  • Gouvernance environnementale et co-viabilité dans les paysages multifonctionnels : évaluer les conditions d'une gestion active de paysages multifonctionnels, ruraux, marins et urbains, dans le nouveau contexte de l'Anthropocène.
  • Méthodes et approches pour les études socio-écologiques à long terme et pour une recherche engagée : développement de cadres d’analyse, co-conception de protocoles, adaptation des outils d’analyses à de multiples sources de données et d’information, co-apprentissage, partage de savoir et engagement.
  • Bien que la complexité de la dynamique des socio-écosystèmes nécessite des études à plusieurs échelles, les paysages seront le cœur de nos activités de recherche à long terme sur les interdépendances entre les composants biophysiques et sociaux des socio-écosystèmes et de la résolution des problèmes de soutenabilité fondés sur une biosphère saine et durable.

Situé en Afrique du Sud, un pays leader académiquement et économiquement fort sur le continent, l'IRL veut être une plaque tournante de recherche innovante sur les socio-écosystèmes et la durabilité de la biosphère pour le monde dans lequel nous vivons.

L'objectif principal de l'IRL sera de promouvoir les études interdisciplinaires à l’interface entre conservation durable et gestion des écosystèmes et de préparer les futures générations de spécialistes des systèmes aux défis posés par les objectifs de développement durable dans le contexte anthropocène.

card discover

© H. Harrington

Le laboratoire étudie la coexistence homme-faune.

Les projets de recherche de l'IRL REHABS

Partenaires

Direction du laboratoire : Dr Hervé Fritz (CNRS)

Unités de recherche fondatrices :

Institutions associées principales :

 

Financement

Cet International Research Laboratory est financé par le CNRS-INEE, l’Université Lyon 1 et l’Université Nelson Mandela.

 

 

Pour en savoir plus sur les International Research Labs et les autres outils de collaboration internationale :