Avril 2021 - Avril 2023

Afrique du Sud

 

© IRD - Daina Rechner

Contexte

L’Afrique du Sud est un pays généralement aride, recevant en moyenne 500mm de précipitations annuelles. En plus d’un taux de précipitations bas, le pays a récemment souffert de plusieurs sécheresses, particulièrement dans les régions de l’Eastern et du Western Cape. Le secteur de l’agriculture a été frappé de plein fouet et les fermiers ont réduire la production agricole. Le Kouebokkeveld (Western Cape) est une région agricole qui connait des conflits à propos de l’utilisation et de la distribution de l’eau. Quand les parties en présence sont en conflit pour les ressources en eau, les exigences environnementales sont bien souvent ignorées, ce qui a une incidence négative sur l’écosystème fluvial. Afin de prévenir ces conflits, les usagers de l’eau doivent s'accorder sur un plan d'usage le plus équitable possible.

© IRD - Vincent Chaplot

Objectifs

Le projet vise l’utilisation de la modélisation à base d'agents (ABM) pour développer un plan équitable de gestion de l’eau pour le Kouebokkeveld. L'ABM simule les actions et interactions d’agents autonomes pour faire des prédictions sur le comportement d’un système. En modélisant les effets des décisions de l’usage de l’eau par les acteurs clés, les parties prenantes pourront visualiser l’impact de leurs décisions sur les autres partenaires et ainsi que sur l’environnement. Ce projet vise ainsi à établir un modèle de scénario équilibré d’usage de l’eau, qui posera les bases pour l'élaboration d'un plan d'utilisation de l'eau dans ce bassin versant.

Partenaires

 

Coordination scientifique : David Gwapedza, Rhodes University, Afrique du Sud

 

Financement

card discover

© IRD - Rebecka Henriksson