L’IRD au Laos participe au projet VIENGMO, Vientiane Moderniste, qui cherche à documenter et à valoriser le patrimoine architectural de la période moderniste de Vientiane. Ce projet regroupe une équipe franco-laotienne provenant de divers horizons allant de l’art aux sciences.

 

Un patrimoine menacé et méconnu

L’urbanisation rapide de Vientiane, capitale politique et économique du Laos, provoque un effacement des traces matérielles de son passé urbain et architectural depuis la fin des années 1990. Ce phénomène connaît une accélération ces dernières années sous l’effet d’importants investissements (projets d’infrastructures, immobiliers…). Dans ce contexte, il devient urgent de documenter et de valoriser le patrimoine architectural de la période moderniste de Vientiane (de 1953 à la fin des années 1980), méconnu à la différence du patrimoine architectural colonial qui a bénéficié de soutiens de la part de bailleurs de fonds.

Aucune recherche n’ayant encore été réalisée sur cette période architecturale au Laos, le projet Vientiane Moderniste : Exploration d’un patrimoine architectural (VIENGMO) vise à constituer un corpus sur ce patrimoine délaissé et non reconnu en tant que tel en le mettant en regard avec celui des pays voisins (Vietnam, Cambodge, Thaïlande) dans la perspective d’appréhender la circulation des modèles architecturaux durant cette période.

VIENGMO team Members (From l. to r.): Jason Rolan, photographer and translator, Anaïs Phinith, photographer and graphic designer, Philippe Selbe, co-founder of the working group Karine Peyronnie, IRD Researcher

© David Viron

Une exploration de ce patrimoine architectural in situ (visites de « terrains ») ainsi qu’une collecte de divers fonds d'archives et de leur analyse ont démarré depuis plus d’un an.  Ainsi, une étude préliminaire des caractéristiques architecturales du patrimoine est en cours de réalisation afin de dresser un inventaire des bâtiments et une typologie des caractéristiques architecturales de cette période.

VIENGMO team Members at the new IRD premises in Vientiane (French Embassy campus) From l. to r.: (first raw) Dr Soukanh Chithpanya, Dr Karine Peyronnie, Philippe Selbe, Sinthavone Dalavong, (second raw) Jason Rolan, David Viron

© Éric Deharo

Mené en partenariat avec la faculté d’architecture de l’Université Nationale du Laos et l’IRD, ce projet rassemble un ensemble de contributeurs issus d’horizons professionnels diversifiés, intéressés à divers titres par ce patrimoine : photographes, architectes, archivistes, étudiants, chercheurs et universitaires.

Contacts :

Anaïs Phinith, cofondatrice du groupe de travail : photographe et graphiste officielle

Philippe Selbe, cofondateur du groupe de travail, étudiant en histoire à l’Inalco-Paris : collecte d'archives, de récits et de témoignages

David Viron : photographe officiel

Jason Rolan : photographe, éditeur en chef du magazine Champa Meuanglao, traducteur : traduction des textes (anglais- lao) des expositions

Karine Peyronnie (IRD), géographe, étudie les processus et acteurs de la fabrique urbaine ainsi que la conception des interventions urbaines au Laos : rédaction de textes

Phisith Sihalarth, architecte, enseignant à la faculté d’architecture (FAR) de l’Université Nationale du Laos : responsable des relevés et croquis réalisés par les enseignants et étudiants de la FAR