Sommaire

Mis à jour le 25/07/23

La Plateforme « Interdisciplinarités au Sud » se donne pour objectif de favoriser et de renforcer le dialogue interdisciplinaire entre chercheurs des sciences de la Nature et chercheurs des sciences de la Société autour d’enjeux liés à l’environnement et au développement, au Sénégal et en Mauritanie. À terme, l’objectif est de structurer un réseau de chercheurs confirmés et de jeunes chercheurs spécialisés dans l’accompagnement réflexif des pratiques interdisciplinaires associant les dimensions physiques et sociales des questions centrées sur le développement.

Cette Plateforme se matérialise à travers une journée de travail trimestrielle combinant : 1) un séminaire au cours duquel des chercheurs d’horizons disciplinaires et thématiques variés présentent des recherches mobilisant l’interdisciplinarité entre sciences de la nature et sciences de la société, 2) un travail approfondi en atelier thématique sur la pratique de l’interdisciplinarité, en insistant sur les difficultés, mais aussi sur la manière de les dépasser, à l’aide de techniques de dialogue innovantes (artistiques, participatives, etc.), 3) un moment de réflexion collective sur la constitution, l’élargissement et la pérennisation de la Plateforme. La plateforme a en effet pour vocation d’enrôler progressivement des chercheurs des diverses institutions de recherche sénégalaises, mauritaniennes et françaises, pour constituer un noyau central qui portera l’organisation et l’animation des journées trimestrielles. Pour favoriser cela, les journées trimestrielles seront itinérantes (Dakar, Saint Louis, Nouakchott). Leur organisation impliquera à tour de rôle les différentes institutions partenaires. Les porteurs veilleront à ce qu’une diversité de thématiques et de disciplines scientifiques soient représentées.

card discover

© J. Riaux, République Islamique de Mauritanie, novembre 2019

Objectifs :

  • Favoriser les recherches interdisciplinaires, en prenant le temps du dialogue et de la réflexivité sur les pratiques de dialogue entre sciences de la nature et sciences de la société
  • Structurer une communauté de chercheurs mobilisant le dialogue interdisciplinaire dans leurs recherches au Sénégal et en Mauritanie

 

Porteurs :

  • IRD (Jeanne Riaux, UMR G-eau / chercheure associée au LASPAD, UGB, Saint Louis)
  • ISRA (Cheikh Sadibou Fall, Bureau d’Analyses Macro-Economiques)

 

Partenaires (en construction) :

  • École Supérieure Polytechnique de Nouakchott (Ahmed Salem Mohamed)