Sommaire

Le projet MOMA (Modélisations Mathématiques) vise à pérenniser et approfondir la formation en modélisation Mathématiques/Informatique en épidémiologique des maladies infectieuses à l’échelle de la sous-région Ouest-Africaine.

La récente pandémie de COVID-19 a mis en évidence la Modélisation Mathématiques en Épidémiologie comme une discipline incontournable en cas de crise sanitaire. De manière générale, cette discipline s’intéresse à la description des variations au cours du temps d’une ou plusieurs variables structurantes d’une ou plusieurs populations. Elle permet par exemple de prédire la diffusion d’un agent pathogène (virus, bactérie, parasites) en prenant en compte un certains nombres de paramètres (structure sociale, l’âge des hôtes, l’âge de leurs infections, leur statut immunologique, température, etc). Le Burkina Faso, et plus largement l’ensemble du continent Africain, est confronté à de multiples pathogènes à l’origine de maladies infectieuse (COVID-19, dengue, paludisme, méningite, tuberculose, etc...).

La dynamique des populations est une science qui se situe à l'interface de plusieurs disciplines, ex, mathématiques, statistiques, informatique, biologie, épidémiologie, virologie, sciences sociales. C’est une belle alliance de la biologie et des mathématiques. L’étude de la dynamique d’une population repose sur un système ou modèle (complexe ou non). Ces systèmes sont généralement décrits par des Équations Différentiels. L’étude de ces systèmes repose, entre autre, sur les fondamentaux de Système Dynamique et Dynamique Adaptative.

C’est dans ce contexte, et en réponse à plusieurs demandes institutionnelles que le PSF MOMA s’intègre. Il permettra de former une cinquantaine d’étudiants, doctorants, jeunes chercheurs et médecins appartenant aux instituts de santé, de recherche et universitaire du continent africain.

card discover

© IRD

Objectifs :

  • Former les participant(e)s -- master, doctorant(e)s et chercheur(se)s -- aux concepts de bases de Système Dynamique et Dynamique Adaptative.
  • Appliquer ces fondamentaux pour l’étude de la dynamique épidémique et évolutive de maladies infectieuse (ex : COVID-19, dengue, paludisme, méningite, tuberculose, etc).

 

Porteurs :

  • IRD (Dr Djidjou-Demasse Ramsès, UMR MIVEGEC)
  • INSSA (Dr Sangaré Ibrahim, CEA ITECH- MTV, Université Nazi Boni)