Mis à jour le 16/06/20

En Malgache, Mianatra signifie « apprendre ». L’objectif de ce projet consiste à améliorer la formation universitaire pour répondre aux besoins en expertise socioéconomique et environnementale dans les domaines marins et halieutiques. Le projet vient renforcer le lancement du LMI MIKAROKA.

Marc Léopold (UMR Entropie) et Lanto Ranivoarivelo de l’Institut Halieutique et Sciences Marines (Université de Toliara, situé au sud-ouest Madagascar) portent ce projet de renforcement des capacités des enseignants-chercheurs et des étudiants. Il implique des chercheurs de l’IRD et des enseignants-chercheurs de l’IH.SM, d’Agrocampus Ouest, et des Universités de la Réunion, de Bretagne Occidentale, et d’Antananarivo.

Le plan d’action de renforcement de capacités du projet Mianatra comprend une quinzaine d’actions dans les domaines de l’halieutique, de l’expression et de la communication scientifique, et des outils d’analyse de données, et de méthodologie (SIG, Zotéro, formation à la recherche de financement pour la recherche, identification d’espèces marines, échantillonnage…).

 

Objectifs :

  • Améliorer la formation des enseignant.e.s chercheur.e.s de l’IH.SM et de la mention Economie à l’Université d’Antananarivo
  • Enrichir le programme de Master en halieutique et sciences marines de l’IH.SM
card discover

© IRD

Partenaires :

  • Agrocampus Ouest
  • Université d’Antanarivo
  • Université de Bretagne Occidentale
  • Université de la Réunion
  • Université de Toliara (IH.SM)