Quatre programmes de recherche portés par l'IRD seront soutenus dans le cadre du programme Climate & Biodiversity Initiative 2020-2022 de la Fondation BNP Paribas. 

Bloc de texte

La Fondation BNP Paribas a annoncé le 19 novembre les résultats de son programme Climate & Biodiversity Initiative 2020-2022, qui soutient des projets scientifiques liant impacts du changement climatique et biodiversité, tant en termes d'adaptation que de solutions. Quatre programmes de recherche portés par l'IRD ont été retenus (sur 9 projets retenus, pour un total de 6 millions d'euros), pour l'importance des enjeux scientifiques en question mais aussi pour l'interdisciplinarité et la dimension internationale des équipes de recherche. Ciblant plusieurs Objectifs du développement durable et leurs interactions, ces projets correspondent au cadre et aux enjeux de la science de la durabilité. 

Les projets retenus :

  •  NOTION - les réponses du nitrogène et du phytoplancton au changement climatique (Mar Benavides, MIO), centré sur l'impact en termes de diversité et d'activité des diazotrophes marins (cellules planctoniques) des futurs changements climatiques, ainsi que les incidences sur la productivité globale des océans 
  • SABARES - Sustaining Amazon floodplain Biodiversity and fishERiES under climate change (Marie-Paule Bonnet, Espace-dev), projet de mise en place d'un cadre de gestion pour préserver la biodiversité et les pêcheries de la plaine inondable du fleuve Amazone face au changement climatique et à l'élévation du niveau de la mer
  • LIFE WITHOUT ICE - biodiversité et population face à la fonte des glaciers (Olivier Dangles, CEFE) sur les conséquences de l'extinction des glaciers pour la biodiversité et les populations à l'échelle mondiale, en particulier dans les régions tempérées (France) et tropicales (Bolivie, Colombie, Equateur, Indonésie, Pérou, Ouganda et Venezuela) 
  • HUM-ANI - contacts entre faune, bétail et homme en Afrique et risques d'infection (Eve Miguel, Mivegec), qui portera sur l'évaluation de l'impact du changement climatique sur la faune sauvage, le bétails et les humains en Afrique australe, en termes de risques infectiueux. 

Consulter le descriptif des projets sur le site de la fondation