Dans le cadre de travaux réalisés au sein du projet Européen FUME : Chiraz Belhadj-Khedher, Université de la Manouba, thésarde encadrée par Taoufik El Melki, Université de La Manouba, et Florent Mouillot IRD/UMR CEFE publient un article sur les liens entre les vents chauds et secs du Sirocco en Afrique du Nord et les incendies. 

 

La publication complète est disponible sur le site MDPI.

 

De par leur situation sous climat Méditerranéen combinant forte sécheresse et températures élevées pendant la période estivale, les écosystèmes forestiers de Tunisie sont affectés par 1800 ha de surfaces incendiées en moyenne par an, avec une forte variabilité interannuelle.

 

Si la longueur et l'intensité de la période de sécheresse est communément admise comme un des facteurs principaux de la variabilité interannuelle des surfaces incendiées en zone Méditerranéenne, les vagues de chaleur et d'air sec sont aussi observées pendant les grands incendies dans le sud de l'Europe.

 

Dans le contexte de la Tunisie où les sécheresses estivales sont récurrentes et où les influences Sahariennes sont importantes, l’équipe scientifique du projet FUME a cherché les conditions météorologiques majeures qui ont conduits aux grands incendies sur la période 1985-2006. Les résultats illustrent sans ambiguïté la prédominance des événements de Sirocco soufflant un air chaud et sec en provenance du Sud, et montrent que la durée de ces événements météorologiques est corrélée à la durée de propagation des grands incendies et leur surface finale. Le nombre de jours de Sirocco apparait comme le facteur majeur expliquant la variabilité interannuelle des surfaces incendiées en Tunisie. Les résultats de cette équipe montrent aussi qu'une variation anormale de température de +7°C et d'une chute de l'humidité relative de l'air, dus à un changement de vent en provenance du sud, en quelques jours sont les indicateurs d'un risque important d'incendie à prendre en compte dans les systèmes d'alerte pour la préparation des moyens opérationnels de lutte. 

En savoir plus

 

Autres publications sur le sujet:

https://www.documentation.ird.fr/hor/mouillot,florent/tout