Relitrans, transnationalisation religieuse des Suds : entre ethnicisation et universalisation Relitrans, transnationalisation religieuse des Suds : entre ethnicisation et universalisation
 
  Accueil L’équipe Le projet Actualités Liste des ouvrages de références Partenaires Photographies & Base de données  
Accueil > Contextes et champs religieux nationaux > Côte d’Ivoire
Côte d’Ivoire
 

Auteurs : Sandra Fancello et André Mary

La Côte d’Ivoire est un pays marqué par le catholicisme avec le soutien de la figure de Félix Houphouët-Boigny, le président qui fit accéder le pays à l’indépendance, « père de la nation » au pouvoir de 1960 à 1993, et bâtisseur de la basilique de Yamoussoukro. En marge de l’implantation des missions baptiste, méthodiste et presbytérienne, le paysage religieux ivoirien est surtout connu par le phénomène des prophétismes amorcé sous l’influence du prophète libérien W.W. Harris dont l’épopée ivoirienne et ghanéenne (1913-1914) donnera naissance à plusieurs Eglises à l’initiative de ses disciples : l’Église harriste du « Pape » Jonas Ahui de Côte d’Ivoire et l’Église des Douze Apôtres fondée au Ghana par « Madame Tani » et John Nakabah. Plusieurs générations de prophètes se succèdent au cours du XXe siècle : de Papa Nouveau, Albert Atcho et Marie Lalou (Bagué Honoyo), fondatrice de l’Église Deima dans les années 1940, à Kokangba, Sébim Odjo ou Koudou Jeannot qui devint très populaire au milieu des années 1980 (Dozon, 1995).

L’émergence et l’implantation progressive des Églises prophétiques et pentecôtistes africaines (Christianisme céleste, Assemblées de Dieu, Église de Pentecôte), d’origine brésilienne (Église universelle du Royaume de Dieu) ou coréenne (Église du plein évangile) sont venues enrichir le paysage religieux ivoirien de nouvelles mouvances religieuses associées à de nouvelles figures de leaders. L’apparition des « camps de prière » associés aux Eglises pentecôtistes s’inscrit en partie dans la continuité historique des « villages thérapeutiques » des « prophètes guérisseurs » comme Albert Atcho et la communauté de Bregbo.

Parallèlement, l’expansion de l’islam, amorcée dès le XIIIe siècle, d’abord par les flux migratoires dioula puis malinké en provenance du Mali, demeure progressive et lente jusqu’au XVIIIe siècle. Le développement de la culture de plantation qui a fait le « miracle ivoirien » et l’appel à la main d’œuvre des pays du Nord favorisent l’implantation de l’islam, qualifié de « religion des étrangers » (Miran, 2006). Avec la croissance des villes, notamment la capitale Abidjan, et de l’urbanisation, l’opposition chrétiens du Sud et « musulmans du Nord » se relativise : « Il est donc aujourd’hui statistiquement erroné d’opposer un Sud chrétien à un Nord musulman » (Miran, 2006 : 68), même si la stigmatisation des musulmans du Nord se maintient dans le langage et la perception des chrétiens abidjanais. La politique de « l’ivoirité » instituée par le président Bédié et reprise en partie par Laurent Gbagbo face aux risques identitaires, a contribué à déclencher la crise politique qui divise le pays depuis septembre 2002.

Dans ce contexte, les milieux chrétiens évangéliques soutiennent ouvertement le président Gbagbo considéré comme « le premier président chrétien » du pays et le « sauveur de la nation », qui reçoit régulièrement la caution des leaders internationaux lors de leur croisade d’évangélisation dans la capitale. Lors de l’un de ses passages à Abidjan, en juillet 2001, le Coréen Yonggi Cho, perçu comme l’incarnation de l’émergence de leaders pentecôtistes issus des pays du Sud, cultive cette image en déclarant dans la presse ivoirienne : « La Côte-d’Ivoire va prospérer sur le plan économique et sur le plan industriel comme la Corée. Le pays sortira de la pauvreté » . Ces prophéties vont dans le sens de celles des divers pasteurs et prophètes ivoiriens qui tablent sur le redécollage de la Côte-d’Ivoire par la sortie de sa crise politique et « spirituelle ». Le paradoxe est que dans le même temps l’islam ivoirien fournit un exemple remarquable de conversion aux valeurs de la laïcité.

Bibliographie

BREIDENBACH, P., 1979, « The woman on the Beach and the Man in the Bush : Leadership and Adepthood in the Twelve Apostles Movement of Ghana », in Jules-Rosette B. (ed.), The New Religions of Africa, Norwood, New-Jersey : Ablex Publishing Corporation, pp. 99-115.

DOZON, J.-P., 1995, La cause des prophètes, Paris, Seuil (suivi de Augé Marc, La leçon des prophètes).

DOZON, J.-P., 2000, « La Côte d’Ivoire entre démocratie, nationalisme et ethnonationalisme », Politique Africaine, n°78, pp. 45-62.

FANCELLO, Sandra, 2006, Les aventuriers du pentecôtisme ghanéen. Nation, conversion et délivrance en Afrique de l’Ouest, Paris, IRD-Karthala.

HALIBURTON, M. G., 1984, Le prophète Harris, Abidjan, Les Nouvelles Éditions Africaines.

LE PAPE L., VIDAL C. (éds.), 2002, Côte d’Ivoire. L’année terrible 1999-2000, Paris, Karthala.

MARY, André, 2002, « Le pentecôtisme brésilien en Terre africaine : l’universel abstrait du Royaume de Dieu », Cahiers d’Études Africaines, 167, XLII-3, pp. 463-478.

MEMEL-FOTE Harris, 1999, « Un mythe politique des Akan en Côte-d’Ivoire : le sens de l’État » in Valsecchi P., Viti F. (éds.), Mondes Akan. Identité et pouvoir en Afrique occidentale, Paris, L’Harmattan, pp. 21-42.

MIRAN, Marie, 2006, Islam, histoire et modernité en Côte d’Ivoire, Paris, Karthala.

PETRARCA, Valerio, 2008, Un prophète noir en Côte d’Ivoire. Sorcellerie, christianisme et religions africaines, Paris, Karthala.

PIAULT, Colette, Prophétisme et thérapeutique, Paris, Hermann.

Politique africaine, 2000, « Côte d’Ivoire : La tentation ethnonationaliste », n° 78.

Politique africaine, 2002, « Les sujets de Dieu », n°87.

SHANK, David, 1999, « Le Pentecôtisme du prophète William Wadé Harris », Archives de Sciences Sociales des Religions, 105, pp. 51-70.

WALKER Sheila, 1984, The Religious Revolution in the Ivory Coast. The Prophet Harris and the Harrist Church, Chapel Hill, NC, University of North California Press.

 
Rechercher
 
 

à lire aussi
 

Mexique
Cuba
Brésil
Gabon
Burkina Faso
Ghana
Congo-Brazzaville
Nigeria
Espagne
Portugal
États-Unis
Argentine
Uruguay
Colombie
Haïti

 
 
 

Accueil | L'équipe | Le projet | Actualité | Bibliographie | Partenaires | Photographies | Contacts
Plan du site | Mentions légales | Espace réservé | Administration | Suivre la vie du site RSS 2.0