11 résultats

11 résultats

Le "Nyota ya Mikoko", ou "étoile de mangrove", bateau dédié à la conservation des mangroves du Kenya.

29/07/20

"Nyota Ya Mikoko": Inauguration du bateau de recherche sur les mangroves

Nyota ya Mikoko, le navire de recherche kényan sur les mangroves, a été officiellement inauguré le 26 juillet 2020, lors de la Journée internationale pour la conservation de l'écosystème de la mangrove.

Républicain social

27/07/20

L’intelligence artificielle pour identifier individuellement les oiseaux

Une nouvelle étude montre pour la première fois que l'intelligence artificielle (IA) peut être utilisée pour entraîner les ordinateurs à reconnaître les oiseaux individuellement, une tâche que les humains ne peuvent pas accomplir. L’étude est publiée dans la revue Methods in Ecology and Evolution de...

Crocodile de l’Orénoque

22/06/20

Eaux douces : un cri d’alarme

La dégradation des écosystèmes d’eau douce est bien plus rapide que celle de leurs homologues terrestres. Un collectif de scientifiques américains et européens a réalisé une synthèse très complète qui légitime un cri d’alarme : l’impact des activités anthropiques sur la biodiversité des cours d’eau...

Palmiers raphia, Gabon

10/06/20

Le paradoxe des Raphias

Dans les pays de la ceinture intertropicale, les palmiers représentent une des familles de plantes majeures sur le plan écologique, agronomique et économique. Une publication récente dans la revue Economic Botany donne une visibilité sans précédent à un genre de palmier presqu’exclusivement africain...

Chauve-souris.

22/05/20

Covid-19 : connaître les coronavirus portés par les chauves-souris pour protéger les populations humaines

L’IRD, le Cirad et l’Université du Zimbabwe, partenaires de recherche de longue date sur les maladies animales et zoonotiques, lancent un nouveau projet sur la diversité génétique des coronavirus présents chez les chauves-souris du Zimbabwe.

La forêt Unamat à Puerto Maldonado, Madre de Dios department, au Pérou.

14/04/20

La sauvegarde de la biodiversité est essentielle pour éviter le prochain COVID-19

Deux experts partagent leurs points de vue sur le lien entre la perte de biodiversité et les maladies infectieuses émergentes.

Exemple d’un fruit d’Annonaceae (Duguetia peruviana, Equateur)

23/12/19

Forêts tropicales humides : un financement ERC pour le chercheur IRD Thomas Couvreur

Le chercheur IRD Thomas Couvreur (UMR DIADE) vient d’obtenir un ERC Consolidator Grant : cette bourse d’excellence du Conseil européen de la recherche est destinée “à des chercheurs ayant un parcours scientifique prometteur et qui souhaitent consolider leur équipe de recherche”.

Le fleuve Amazone

22/11/19

Quatre lauréats IRD pour la « Climate & Biodiversity Initiative »

Quatre programmes de recherche portés par l'IRD seront soutenus dans le cadre du programme Climate & Biodiversity Initiative 2020-2022 de la Fondation BNP Paribas.

Montagnes de l'arc oriental de la Tanzanie. La flore de cette région est menacée d'extinction.

20/11/19

Près d’un tiers de la flore tropicale africaine menacée d’extinction

31,7 % des espèces de plantes vasculaires d’Afrique tropicale pourraient être menacées d’extinction. C’est ce que révèle une étude internationale coordonnée par un chercheur de l’IRD, publiée dans la revue Science Advances le 20 novembre 2019. Grâce à une nouvelle approche fondée sur les éléments...

Plage de Kuta polluée, à Bali (Indonésie).

06/05/19

1 000 000 d’espèces menacées d'extinction : le rapport alarmant de l’Ipbes

« La nature décline globalement à un rythme sans précédent dans l'histoire humaine. Et le taux d’extinction des espèces s’accélère, provoquant dès à présent des effets graves sur les populations humaines du monde entier », alerte le nouveau et historique rapport de la Plateforme intergouvernementale...

fourmis

26/04/19

Biodiversité : Paris accueille la session plénière de l’IPBES

La Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) se réunit au siège de l’Unesco à Paris du 29 avril au 4 mai. L’objectif : finaliser le rapport d’évaluation mondial sur la biodiversité et les services écosystémiques.