Les résultats du projet de recherche international Quali-Dec, sur le recours approprié à la césarienne, sont à l’origine d’un projet de loi proposé le 7 novembre devant la chambre des députés en Argentine.

© DR

Quali-Dec est un projet de recherche international né du travail conjoint de l’IRD et de ses partenaires. Basé sur le constat souvent alarmant d’un trop grand recours à la césarienne comme mode d’accouchement, ce projet scientifique de recherche collective et partagée vise à réduire la pratique de césariennes non médicalement justifiées. L’accompagnement et le partage des connaissances avec les femmes enceintes et les professionnels de santé est central dans ce projet. Le défi de ce projet est d'impliquer tous les acteurs, médicaux comme sociétaux, pour faire évoluer les pratiques dans ce domaine.

La députée argentine Mónica Fein a présenté le 7 novembre dernier un projet de loi portant sur la création du "Programme national pour l'utilisation appropriée de la césarienne (PNUAC)", devant la chambre des députés en Argentine. Cette proposition de loi, qui s’appuie sur les résultats très prometteurs de l’initiative Quali-Dec conduite depuis 2020 dans huit hôpitaux argentins, vise à réduire le nombre de césariennes non médicalement justifiées. L'objectif est de garantir un accouchement en toute sécurité pour les femmes enceintes et leurs bébés, en favorisant le mode d'accouchement le plus sûr et en assurant le suivi et la surveillance des données relatives à la pratique de la césarienne.

Quali-Dec a démarré en 2020 dans le cadre du programme Horizon 2020, aujourd’hui Horizon Europe. L’IRD coordonne ce projet mené par une équipe internationale pluridisciplinaire composée des praticiennes et des praticiens de la santé, et de chercheuses et de chercheurs en sciences sociales et en sciences médicales. Cette équipe est regroupée autour d’Alexandre Dumont, gynécologue-obstétricien, directeur de recherche à l’IRD et coordinateur scientifique du projet.

Quali-Dec comprend un consortium de neuf pays (Argentine, Burkina, Faso, Espagne, France, Irlande, Suède, Suisse, Thaïlande, Viêt Nam), avec un terrain de recherche scientifique qui porte sur quatre pays : Argentine, Burkina Faso, Thaïlande, Viêt Nam.


Il est financé par la Commission européenne (CE) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

 

Quali-Dec en chiffres :

500 000 accouchements étudiés - 50 chercheurs internationaux impliqués - 32 grands hôpitaux partenaires - 1 500 personnels de santé investis

 

En savoir plus sur le projet Quali-Dec