La science ouverte est la diffusion sans entrave des publications et des données de la recherche. À l’IRD, elle constitue un des leviers pour promouvoir et déployer une science de la durabilité auprès des communautés scientifiques du Sud.

La science ouverte permet de soutenir une recherche plus éthique, plus partagée avec et pour la société. Ces préoccupations sont depuis quelques années au cœur des stratégies scientifiques nationales (avec le plan national pour la science ouverte 2021-2024), européennes (à travers Horizon Europe et le Plan S) et internationales.

Une opportunité pour transformer nos pratiques de recherche

Depuis déjà 30 ans, l’IRD est engagé dans le mouvement international de la science ouverte. Il a apporté son soutien aux grandes déclarations qui ont jalonné et structuré le mouvement :

L’Institut s’est doté, en 2021, d’une feuille de route et d’un plan d’actions, puis en 2022 d’une politique de libre accès aux publications.

L’IRD inscrit durablement et de manière systémique les pratiques de science ouverte dans ses activités de recherche et s’engage à les promouvoir auprès de ses partenaires des pays du Sud.

L'Institut propose à ses structures de recherche et dispositifs partenariaux des actions de formation, d’accompagnement, de dépôt et de diffusion de leurs productions scientifiques. L'institut organise tous les deux ans le colloque science ouverte au Sud.

Pour en savoir plus :

Vers des pratiques numériques partagées

Pour favoriser le partage d’informations, l’adoption de pratiques favorisant l’ouverture des productions scientifiques et le respect du cadre réglementaire, l’IRD propose à ses scientifiques les dispositifs suivants : 

>> Réseau des référents Datasuds

>> Cellule RIPH

>> Réseau des communautés de pratique du numérique scientifique (en projet)