Mardi 20 février à 18h, à l’amphi 400 de l’UNC (Nouméa), Riccardo Rodolfo-Metalpa soutiendra son mémoire d’habilitation à diriger des recherches (HDR) intitulée « Révision du consensus sur l’effet de l’acidification des océans sur la calcification des coraux ».

L'acidification des océans (AO) est l'une des principales menaces pesant sur les habitats marins, susceptible de provoquer des changements dans la biodiversité et la fonction des écosystèmes au cours de ce siècle. L'acidification des océans pourrait affecter divers paramètres physiologiques à différents stades du cycle de vie des animaux, de la reproduction à la croissance des adultes en passant par les phases larvaires. Les espèces calcifiantes, telles que les coraux scléractiniaires qui abritent une grande partie de la biodiversité océanique mondiale, seront apparemment les plus touchées par l'AO puisque leurs taux de calcification et de dissolution semblent liés à la chimie des carbonates de l'eau de mer.

Des études montrent une diminution des taux nets de calcification en raison de la baisse du pH et de la concentration en ions carbonate, ainsi qu'une augmentation du taux de dissolution des squelettes carbonatés. Toutefois, le consensus sur la projection d'une réduction de la capacité de calcification des espèces est en contradiction avec plusieurs découvertes passées et récentes montrant que certains calcificateurs ne semblent pas être affectés par l'AO. Ces résultats divergents ont clairement montré que nos connaissances actuelles sur la réponse biologique à l'AO sont extrêmement limitées et que certaines hypothèses que nous avons utilisées jusqu'à présent pourraient être inexactes pour prédire la réponse des espèces à l'AO.


Dans ce rapport, le consensus sur la réponse des taux de calcification corallienne à l'acidification, les premières hypothèses erronées et les idées fausses seront révisées à la lumière des contributions récentes qui imposent un ajustement de notre compréhension actuelle des réponses de la calcification corallienne face à l'AO.

Composition du jury

  • Luisa Mangialajo, professeur HDR, ECOSAS
  • Matthiew Pernice, HDR, University of Technology of Sydney
  • Sophie Cravatte, directrice de recherche HDR, IRD Legos
  • Yves Letourneur, professeur HDR, UNC
  • Nazha Selmaoui-Folcher, professeure HDR, UNC
  • Cyril Marchand, professeur HDR, UNC