Mis à jour le 04/03/22

L’un des principaux objectifs de l’IRD est de démocratiser la science et la formation scientifique à tous les niveaux. Dans ce cadre, l’établissement public forme et accompagne des scientifiques, des étudiants et des professionnels à travers l’ensemble de ces projets.

L’IRD attache une grande importance à la formation et aux transmissions de savoirs, c’est pourquoi l’institut encourage l’ensemble de ses programmes de recherche à disposer d’une composante formation/enseignement. Il prône une formation par la recherche que ce soit par la collaboration bilatérale entre les scientifiques ou encore par l’encadrement de jeunes chercheurs.

 

Consolider les capacités locales de recherche

Le renforcement des capacités de recherche des communautés scientifiques du Sud est une des missions premières de l’IRD, à travers un ensemble de programmes spécifiques, allant de l’appui individuel au soutien institutionnel.

Le renforcement des capacités est d’ailleurs une condition pour l’atteinte des objectifs du développement durable (ODD) adoptés par les Nations Unies en 2015. L’objectif 17 sur le partenariat postule que les capacités différenciées des pays les moins développés constituent un obstacle pour atteindre les ODD.

 

Trois axes de travail sont ainsi développés, chacun regroupant différents programmes :

  • Soutenir la formation individuelle aux métiers de la recherche par les programme ARTS, les bourses post-doctorales, les mobilités Sud-Nord ou encore les ateliers de formation
  • Promouvoir la constitution de collectifs scientifiques afin de renforcer leurs compétences, leur compétitivité ainsi que la coopération scientifique internationale, notamment à travers les projets structurants de formation, les JEAI mais également les GDRI
  • Favoriser la structuration institutionnelle de l'espace de recherche au Sud et son intégration à l'environnement international de la recherche, à travers des outils de partenariat tels que les LMI et les projets de formation en partenariat

Les Représentations de l’IRD ne sont pas à l’origine des dépôts de dossier, la demande doit exclusivement venir d’une UMR ou d’un chercheur IRD.

L’IRD possède une large déclinaison de formations à destination de tous les publics comme les cours universitaires, les workshops, les séminaires, les outils de médiation scientifique, etc.

 

L’établissement propose également un dispositif de soutien aux étudiants en doctorat (bourses ARTS) qui permet de financer tout ou partie de leur thèse, en alternance entre une équipe de recherche IRD et une équipe de recherche du Sud.

  • ARONTHIPPAITOON Yada

    Sujet d'étude :  “Assessment of neutralizing activity of anti-hepatitis B surface antibodies in infant vaccinees and in hepatitis B immune globulin preparations”

    Équipe d'accueil IRD : UMR MIVEGEC

    Directrice de thèse : Nicole Ngo-Giang-Huong

    Institution d'accueil : Faculty of Associated Medical Sciences, Chiang Mai University

    Année d'obtention de la bourse : 2018

    Contact : Yada Aronthippaitoon

  • BREMARD Thanawat

    Sujet d'étude : Eau et société à Bangkok

    Équipe d'accueil IRD : UMR G-EAU

    Directeur de thèse : François Molle

    Institution d'accueil : Center of Social Development Studies, Faculty of Political Science, Chulalongkorn University

    Année d'obtention de la bourse : 2018

    Contact : Thanawat Bremard

  • SUMARNROTE Anchana

    Sujet d'étude : " Malaria Transmission and Insecticide Resistance in Anopheles Mosquitoes at the Thai-Lao Border "

    Équipe d'accueil IRD : UMR MIVEGEC

    Directrice de thèse : Vincent Corbel

    Institution d'accueil : Department of Entomology, Faculty of Agriculture, Kasetsart University

    Année d'obtention de la bourse : 2015

    Contact : Anchana Sumarnrote

Certains jeunes scientifiques ont aussi pu obtenir un financement pour mener à bien leur doctorat grâce au Partenariat Hubert Curien (PHC) SIAM, mis en œuvre en Thaïlande, par le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Science, de la Recherche et de l’Innovation (MHESI) et les universités, et en France par les ministères de l'Europe et des Affaires étrangères (MEAE) et de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI).