Le programme Promouvoir l’Agroécologie par la Recherche et la Formation en Afrique de l’Ouest (PARFAO) est entré dans sa phase d’accompagnement en Côte d’Ivoire après le jury du mercredi 21 avril qui a désigné trois projets lauréats. Porté par l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) depuis 2018 le programme entre désormais dans sa dernière étape.

 

© IRD/PARFAO

Une quarantaine de participants avaient été sélectionnés parmi plus de 450 candidatures lors l’appel à manifestation d’intérêt pour participer au Week-end des Solutions d’Abidjan, un atelier collaboratif dédié à l’émergence de projets agroécologiques. Lors de l’atelier, les équipes projet se sont formées autour de sept solutions.

Un jury d’expert pour départager les sept équipes projet

Les membres du jury PARFAO, issus des structures partenaires du programme, se sont réunies ce mercredi 21 avril pour étudier ensemble les dossiers de chacune des équipes projet formées lors du Week-end des Solutions. Après trois semaines de travail en ligne, les équipes avaient ainsi travaillé sur le développement de leur idée.

L’objectif du jury a été de récompenser des solutions concrètes et réalisables à court terme, par des équipes multi-acteurs. 

C’était un moment intéressant, car c’était plusieurs expertises qui étaient réunies pour travailler ensemble et évaluer ces projets “ explique la Prof. Scheherazade SORO, sous-directrice au Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, présidente du jury PARFAO, “ l’idée c’était de faire sortir une solution pertinente qui a un impact sur la société “.

Des projets multi acteurs science-société récompensés

Annoncés lors de la Cérémonie de clôture en ligne, cette année les 3 projets sélectionnés issus tous du Weekend des Solutions PARFAO sont :

  • Le premier lauréat est le projet ECO-RECYCLE+, porté par M. SILUE Dolourou de la station de recherche Lamto, Université Nangui-Abrogoua (UNA). Il s’agit d’une application web, mobile et sms pour un marché virtuel des déchets organiques en Côte d’Ivoire.
  • En deuxième place, le projet Ferme Ecole Agroécologique de l’équipe de M. YAO Jacques, du CEA CC-BAD de l’Université Félix Houphouët Boigny (UFHB). Ce projet vise notamment à former sur les bonnes pratiques agroécologiques.
  • Troisième lauréat, le projet BIOCHAR de M. AGOUSSI Jean Philippe, d’une entreprise privée, s’attaque au problème de fertilité des sols via un Biochar produit notamment via le recyclage des cabosses de cacao. 

En tant que partenaire de PARFAO, le programme CoLAB remet “Le Prix CoLAB Côte d’Ivoire” de 500 000 FCFA au premier lauréat du Week-end des Solutions, le projet ECO-RECYCLE+.

Un accompagnement financier et fonctionnel pour concrétiser les projets 

 Les lauréats choisis par le jury PARFAO vont bénéficier d’un accompagnement sur leurs six premiers mois, pour permettre le développement de leur solution, ainsi qu’un financement de trois millions de francs CFA. Des mentors pour chacun des projets ont également été identifiés au sein du jury afin d’accompagner le développement des projets.

Dans le cadre de son partenariat avec PARFAO, le bureau d’étude AETS Afrique dispensera une formation aux techniques d’entrepreneuriat et à la recherche de financement. Une bourse de 500 000 FCFA sera attribuée par AETS Afrique comme tremplin pour un ou plusieurs projets.

Les partenaires au projet PARFAO représentés dans nos différentes activités, sont le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Technique (MESRS), le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural (MINADER), le LMI EDD BIODIV, AETS Afrique, l’ICRAF, le FIRCA, le BNETD, le CIRAD, la PANAFCI et l’INADES Formation, le Programme Agneby, MakeSense, le CoLAB, Bond'Innov, l’ONG Nitidae, l’ONG Solidaridad West Africa.

 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 L’IRD en Côte d’Ivoire 

Un référent scientifique incontournable sur les grands enjeux du développement

Organisme pluridisciplinaire reconnu internationalement, l’Institut de recherche pour le développement est un établissement public français placé sous la double tutelle du ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation et de celui de l’Europe et des affaires étrangères. Chef de file d’une « science de la durabilité », l’IRD porte une démarche originale de recherche, d’expertise, de formation et de partage des savoirs au bénéfice des territoires et pays qui font de la science et de l’innovation un des premiers leviers de leur développement.

L’AUF en Côte d’Ivoire

L’Agence universitaire de la Francophonie est présente en Côte d’Ivoire depuis 1994 avec la mise en place d’un campus numérique francophone (CNF), hébergé au sein de l’Université Félix Houphouët-Boigny, transformé en Antenne en 2015. 15 établissements d’enseignement supérieur ivoiriens sont membres de l’AUF y compris des universités publiques, des grandes écoles, un centre de recherche ainsi que des établissements privés. L’AUF déploie, à ce jour, une dizaine de projets financés à la fois sur des ressources propres et des ressources contractuelles.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Contact Presse : 

Représentation de l’IRD en Côte d’Ivoire, Abidjan :

Antenne AUF - Abidjan :