Clarisse Njovu Balegamire et Adèle Rayangnéwendé Ouédraogo sont les deux lauréates de la première édition des Trophées de l’innovation. Cette initiative, lancée par l'IRD, récompense les projets innovants à fort impact et répondant aux Objectifs de développement durable (ODD).

Six porteurs de projets ont été sélectionnés sur 44 candidats, pour concourir lors de cette première édition des Trophées de l’innovation. Les projets présentés portent sur l'agroécologie, les systèmes alimentaires durables, la biodiversité, les risques et crises, ainsi que la santé. Tous ont un fort potentiel d’impacts dans les pays du Sud et les Outre-mer français.

 

Deux lauréates pour l’édition 2023

Clarisse Njovu Balegamire

© Patrick Gherdoussi

Clarisse Njovu Balegamire est récompensée pour son projet de transformation des rejets miniers en matériaux pour construire les routes en République démocratique du Congo.
> Découvrez son portrait

C'est un grand privilège, un honneur d'avoir été sélectionnée. Ce prix va déclencher de grands changements, une grande lutte dans le secteur minier.

Adèle Rayangnéwendé Ouédraogo

© Patrick Gherdoussi

Adèle Rayangnéwendé Ouédraogo est récompensée pour son projet de formulation de biofertilisants à partir des déchets ménagers, agricoles et agro-industriels pour améliorer la fertilité des sols au Burkina-Faso. 
> Découvrez son portrait

Je remercie l'IRD pour cette opportunité, les membres du jury, l'équipe et l'organisation. Nous avons appris beaucoup de choses grâce à ces trophées qui vont nous permettre d'aller en avant.

Révélées à l’occasion du sommet international EMERGING Valley le 28 novembre, les deux lauréates remportent chacune un prix de 10 000 euros pour financer le développement de leur projet, un accompagnement par des professionnels pour son lancement et un kit de promotion.

Les prix remportés seront versés aux structures IRD avec lesquelles les lauréates collaborent.

 

Les Trophées de l'innovation sont une initiative portée par l'IRD qui répond à l'orientation n°3 du Contrat d'objectifs, de moyens et de performance (COMP) : « Une science ouverte pour le développement durable et le renforcement des liens Science-Société», notamment à travers l'objectif de promouvoir une stratégie de développement d’innovations sociales et technologiques durables au travers de la stratégie de propriété intellectuelle et partenariale de l’IRD.