Ce nouvel article scientifique publié dans la revue Espace populations sociétés aborde les questions liées aux impacts de la mobilité toujours croissante des femmes sur la société laotienne. Il se concentre sur la dynamique intergénérationnelle, l'effet sur les structures familiales et amicales.

 

Exploring women’s mobilities and family transformations in Laos. Historical perspectives and mirrored ethnographic insights

Mobilités des femmes et transformations familiales au Laos. Perspectives historiques et éclairages ethnographiques

 

Le résumé de l’article :

« Au Laos, la mobilité était principalement masculine. Les codes sociaux traditionnellement assignés aux femmes ont longtemps contribué à limiter leur déplacement à long terme et loin de leur famille. Au cours des dernières décennies, la féminisation de la migration a été observée et ses impacts sociaux et sociétaux doivent être examinés. La migration féminine a modifié la dynamique intergénérationnelle et a un effet profond sur les structures et les relations familiales. Comment le changement dans l’organisation du travail affecte-t-il la vie quotidienne et défie-t-il le modèle familial qui a dominé jusqu’au début des années 1990 ? Comment l’augmentation croissante de la mobilité de certaines femmes dans le travail modifie-t-il les rôles traditionnellement assignés aux femmes ? Les données ethnographiques nous invitent à repenser la construction contemporaine des codes familiaux et des normes de parenté induites par la localisation des économies mondialisées. »

 

La publication scientifique est rédigée par Pascale Hancart Petitet et Souvanxay Phetchanpheng.

 

Accès vers la publication : https://journals.openedition.org/eps/12678

 

Pascale HANCART PETITET

Anthropologue, Unité Mixte Internationale TransVIHMI (IRD - INSERM - Université de Montpellier)

 

Dernières publications :

    « Les incarnations de la science biomédicale dans le Laos contemporain. Aidants informels et enfants vivant avec le VIH ». Moussons, 38. Novembre 2021

     “Principes et défis des allers-retours et du double engagement entre recherche et action humanitaire”, Alternatives Humanitaires, 17. Juillet 2021