Sommaire

Mis à jour le 12/06/20

L’IRD soutient la création de laboratoires communs de recherche avec ses partenaires: les JEAI (3 ans), les LMI (2 fois 5 ans au maximum), les UMI (sans durée limitée, renouvelables tous les 5 ans) et les laboratoires créés par conventions. Depuis 1995, 11 JEAI et 10 laboratoires communs (7 LMI, 1 UMI et 2 autres laboratoires) ont été soutenus par l’IRD au Vietnam.

Les Jeunes Équipes Associées à l’IRD (JEAI)

  • JEAI PLASTIC (UMR MIO), 2019 – 2021 : PLastic in the Aquatic environment: Sources, Transport, Ingestion, Contamination

    Responsable: KIEU-LE Thuy Chung, HCMUT GEOPET
    Correspondante: Emilie STRADY, UMR MIO

    La JEAI PLASTIC (PLastic in the Aquatic environment: Sources, Transport, Ingestion, Contamination) est une collaboration entre HCMUT (Ho Chi Minh University of Technology) et l’IRD. C’est une JEAI à caractère interdisciplinaire qui vise à créer un groupe de chercheurs  s’intéressant aux sources, transport, ingestion et contamination des microplastiques dans le continuum rivière-estuaire-zone côtière. (lien site web)

  • JEAI WARM (UMI UMMISCO), 2018 – 2021 : Développer un framework pour l’optimisation des opérations des systèmes d’irrigation

    Responsable: NGUYEN Ngoc Doanh, MSLab, CSE, ThuyLoi University
    Correspondant: NGUYEN-HUU Tri, UMI UMMISCO

    La JEAI WARM (WAter Resources and disaster Management) est une collaboraton entre TLU (Université ThuyLoi) et l’IRD. C’est une JEAI à caractère interdisciplinaire qui vise à créer un groupe de modélisation en mathématiques et informatiques dont l’objectif est de concevoir un système d’aide à la décision pour optimiser le fonctionnement des systèmes d'irrigation, en fonction d’objectifs économiques, politiques et de minimisation des effets négatifs de l'utilisation de l'eau sur l'environnement.  (lien site web)

     

  • JEAI RECYCURBS_VIET (UMR CESSMA), 2017 – 2019 : Collecte et recyclage des déchets dans Hanoi : dynamiques urbaines et recomposition métropolitaine

    Responsable: NGUYEN Thai Huyen, Université d’Architecture de Hanoi
    Correspondante: Sylvie FANCHETTE, UMR CESSMA

    La JEAI RECYCURBS_VIET est une collaboration entre l’UAH (Université d’Architecture de Hanoi) et l’IRD. C’est une JEAI à caractère interdisciplinaire composée d’urbanistes-architectes, de spécialistes du paysage, de l’environnement et de l’aménagement, qui cherchent à comprendre le fonctionnement du réseau des collecteurs informels de déchets recyclables, sa structuration et sa durabilité dans un contexte de privatisation des espaces publics, de croissance et de diversification du volume des déchets liés à la croissance économique. (lien site web)

  • JEAI EID (UMR 224 MIVEGEC) 2016 – 2020 : Epidemiology Intelligence Division

    Responsable: PHAM Quang Thai, NIHE
    Correspondant: Marc CHOISY, UMR MIGEVEC

    La JEAI EID (Epidemiology Intelligence Division) est une collaboration entre le NIHE (National Institute of Hygiene and Epidemiology) et l’IRD. Elle vise à créer un groupe de modélisation en statistiques, mathématiques et informatique au sein du NIHE afin de développer des outils permettant de faire de l’inférence sur les mécanismes biologiques des maladies infectieuses, de réaliser des prédictions quantitatives, de faire de la prospective et de développer des politiques de contrôle. (lien site web)

     

Les laboratoires mixtes (LMI, UMI, autres)

  • LMI LECZ-CARE: Low Elevation Coastal zone in south of vietnam, Analysis of water Resources and Evolutions (2019-2021)

    Partenaires: Ho Chi Minh University of Technology,  IRD (UMR 5001 IGE, UMR 5566 LEGOS, UMR 7294 MIO, UMR 183 G-EAU) Grenoble INP (ENSE3)

    Porteurs: Pr. Nguyen Phuoc Dan (HCMUT), Dr. Nicolas Gratiot (IGE)

    En quelques années, les zones deltaïques du Mékong et de Ho Chi Minh Ville ont subi des changements si profonds que l'on peut parler d'un nouveau paradigme. S'adapter à ces changements est essentiel pour garantir la sécurité alimentaire, environnementale et économique des 25 millions d'habitants du continuum delta / littoral. Au cours de ses cinq premières années d'existence, le CARE (Centre asiatique de recherche sur l'eau) a mis en place un partenariat Nord-Nord-Sud-Sud sur le thème des ressources en eau, en menant des recherches interdisciplinaires. Avec LECZ_CARE, l’ambition est de valoriser les actions de recherche de tous les partenaires impliquées dans ce laboratoire dédié à la région du delta du Mékong, de créer les conditions nécessaires pour rassembler les initiatives autour d'appels à projets, de renforcer les collaborations internationales dans la zone côtière de basse altitude (LECZ) au sud du Vietnam, et de proposer une vision intégrée et globale des ressources en eau dans cette région menacée en abordant trois grandes questions de société autour de: la qualité, des risques, et des technologies liées à l'eau. (lien site web)

     

  • LMI DRISA: Drug Resistance in Southeast Asia (2016-2020)

    Partenaires: National Institute of Hygiene and Epidemiology (Hanoi), IRD (UMR 224 MIVEGEC), Université des Sciences et Technologies de Hanoi, Institut Pasteur du Cambodge (IPC), Centre d’Infectiologie Christophe Mérieux du Laos (Vientiane), Laboratoire des Pathogènes Emergents (Fondation Mérieux - Lyon), Oxford University Clinical Research Unit (Hanoi).

    Porteurs: Pr. Dang Duc Anh (NIHE), Dr. Anne-Laure Bañuls (MIVEGEC)

    La résistance aux antibiotiques pose à l’heure actuelle de véritables problèmes en santé humaine et vétérinaire au niveau mondial, en particulier avec l’émergence de souches de plus en plus résistantes. L’Asie du Sud Est qui est l’épicentre d’un bon nombre de maladies infectieuses représente également une des sources majeures de bactéries résistantes et multirésistantes. Dans ce contexte alarmant, contrôler leur émergence et leur transmission est devenu une priorité pour tous les systèmes de santé publique dans cette région du monde. Le but de DRISA est d'obtenir un aperçu des mécanismes d'émergence de résistance et de transmission à différentes échelles spatiales et temporelles. Cet objectif sera atteint en développant des approches complémentaires impliquant (1) des études observationnelles en milieux hospitalier et communautaire et dans divers environnements, (2) de la recherche expérimentale, et (3) de la modélisation mathématique.(lien site web)

  • LMI LOTUS: Study center for the Land Ocean aTmosphere coUpled System (2018-2022)

    Partenaires: IRD (UMR 5566 LEGOS), CNRS (UMR 5560 LA, UMR 8187 LOG), Université des Sciences et Technologies de Hanoi, Académie des Sciences et Technologies du Vietnam (IMER, IO, STI)

    Porteurs:  Dr. Marine Herrmann (LEGOS / USTH), Pr. Ngo Duc Thanh (USTH)

    L'objectif scientifique de LOTUS est de comprendre et de surveiller le fonctionnement et la variabilité du transport et du devenir de l'eau et des matières associées dans le système couplé atmosphère-continent-océan des régions côtières du Vietnam et de l'Asie du Sud-Est. Les deltas sont des régions clés de ce système : ils se trouvent à l'interface entre le continent et l'océan et sont soumis à un large éventail d'influences naturelles et anthropiques. Il est donc primordial d'identifier et de comprendre les processus qui contrôlent les flux d'eau et de matière dans ces régions et leurs interactions avec les zones océaniques et continentales. L’objectif de LOTUS est de comprendre quels processus physiques et biogéochimiques contrôlent le transport et le devenir de l'eau et de la matière à travers la région fluviale - estuaire - zone côtière - pleine mer, quels facteurs naturels et anthropogéniques sont impliqués dans les différentes échelles de variabilité de ce transport et de ce devenir et comment ces processus et échelles de variabilité peuvent être observés et représentés par la modélisation. (lien site web)

  • LMI LUSES: Impacts of Land Use changes on Soil Ecosystems Services (2012-2021)

    Partenaires: IRD (UMR 242 IEES-Paris, UMR 210 Eco&Sols, UMR 234 GET), DALaM, Ministry of Agriculture & Forestry (Laos), National University of Laos (NUoL), Land Development Department (Thaïlande), Khon Kaen University (Thaïlande), Kasetsart University (Thaïlande), Chiang Mai University (Thaïlande), Soils and Fertilizers Research Institute (Vietnam), Institute of Chemistry, VAST (Vietnam), Université des sciences et des technologies de Hanoi (Vietnam)

    Porteurs: Dr. Nivong Sipaseuth, DALaM (Laos), Dr. Alain Pierret (IEES-Paris)

    Les changements d’usage des terres qui se produisent actuellement en Asie du Sud-Est sont fortement déterminés par deux grandes catégories de déclencheurs, à savoir les changements de politique gouvernementale et les changements de marché. L'objectif de LUSES est de rassembler des institutions françaises et d’ASE qui partagent un intérêt commun pour la recherche sur la compréhension des systèmes sociaux et agricoles en co-évolution afin de produire des connaissances et renforcer les capacités d’aide à la gestion durable des agro-écosystèmes. Reconnaissant qu'il n'existe pas de "recette universelle", les chercheurs de LUSES étudient des contextes biophysiques et socio-économiques diversifiés afin d’améliorer leur capacité à gérer efficacement le maintien des services écosystémiques des sols dans les agro-écosystèmes. (lien site web)

  • UMI UMMISCO: Unité de Modélisation Mathématique et Informatique des Systèmes Complexes (2006-2024)

    Partenaires: IRD, Sorbonne Université, Université Cadi Ayyad (Marrakech, Maroc), Université Cheikh Anta Diop (Dakar, Sénégal), Université Gaston Berger (Saint-Louis, Sénégal), Université Yaoundé 1 (Cameroun), Université des Sciences et Technologies de Hanoi (Vietnam)

    Porteur UMMISCO Vietnam: Pr. Nguyen Ngoc Doanh (TLU)

    Faisant le constat que beaucoup de questions liées au développement durable nécessitent d’intégrer de multiples savoirs, points de vue et échelles d’observation sur le monde réel, et que les dynamiques globales des systèmes concernés sont le fruit d’interactions complexes entre leurs composantes abiotiques, biologiques, écologiques et sociales, les thématiques scientifiques d’UMMISCO sont dédiées à la conception d’approches et d’outils de modélisation mathématique et informatique qui permettent de mieux appréhender et comprendre les dynamiques émergentes des "systèmes complexes", de dessiner leurs scénarios d’évolution les plus probables, et d'alimenter, in fine, la prise de décision en matière de développement durable. (lien site web)

  • Laboratoire ICTLab (2015-2021)

    Partenaires: IRD (UMI 209 UMMISCO), Université de La Rochelle (L3I), VAST-IOIT (Hanoi), Université des Sciences et Technologies de Hanoi (Vietnam)

    Porteurs: Pr. Trang Giang Son (USTH), Dr. Pierre Larmande (IRD DIADE)

    Ces dernières années, l'évaluation et la gestion de systèmes socio-environnementaux complexes ont de plus en plus reposé sur la conception et l'utilisation de modèles informatiques comme moyen d'informer et parfois de compléter la décision humaine. Toutefois, l'ampleur des problèmes qui se posent aujourd'hui, ainsi que l'abondance simultanée de données brutes et la rareté des informations disponibles sur ces systèmes, plaident en faveur du développement de méthodes qui couvrent tous les aspects de la prise de décision. L'objectif de l'ICTLab est de concevoir et de fournir de telles méthodes en menant des recherches dans différents domaines de l’informatique tels que la modélisation et la simulation, l'apprentissage machine et l'exploration des données, le traitement des images et de la parole, la recherche d'informations, les réseaux de capteurs et les systèmes embarqués, le calcul haute performance et la bio-informatique. (lien site web)