Samedi 26 février, l’Ambassadeur de France accompagné d’une délégation d’ambassadeurs de l’Union Européenne a effectué une visite d’étude afin de connaître le travail de l’IRD et de ses partenaires au Parc national de Khao Yai.

JEAI BIMOMS members with the French Ambassador

© Guillaume Marchand

Au début de l’année 2022, l’IRD a contribué à la création d’un nouveau programme de recherche : la JEAI BIMOMS - BIodiversity MOdelling at Multiple Scales: from wild ecosystems to regional processes. Cette jeune équipe associée à l'IRD vise à comprendre les dynamiques des forêts locales ayant des stades de développement différents, la séquestration du carbone par ces forêts ainsi que les dynamiques écologiques de la biodiversité locale en combinant les outils de télédétection avec des analyses microbiologiques, afin d'avoir un point de vue global sur ces environnements. Le projet est en partenariat avec la National Biobank of Thailand, une infrastructure de la NSTDA  mais également avec le Parc national de Khao Yai.

La JEAI BIMOMS est encore en construction mais s’appuie sur des données et des travaux réalisés depuis des décennies dans le Parc national. Intéressés par ces recherches, les ambassadeurs ont visité les sites d’études et ont pu profiter de la présence des scientifiques en apprendre davantage sur leurs travaux et les futurs projets à mettre en place.

After the field visit, the ambassadors gathered in the National Park premises where the research on biodiversity conducted by IRD and Khao Yai National Park was presented

© Guillaume Marchand

Le déplacement a eu lieu au lendemain de la signature de la feuille de route pour les relations franco-thaïlandaises pour la période 2022-2024, qui prévoit notamment le lancement d’un dialogue bilatéral en matière de biodiversité et de protection des espèces.

Cet événement faisait également écho à la quinzième réunion de la Convention de l’ONU sur la diversité biologique (COP 15) et à la Présidence française du Conseil de l’Union européenne, qui a fait de la préservation de la biodiversité une de ses priorités.

La délégation était composée des ambassadeurs d’Allemagne, de Belgique, d’Espagne, de Finlande, d’Italie, du Luxembourg, de Pologne, de Slovaquie et de Suède. Elle a été accueillie par Prakit Vongsrivattanakul, Directeur général adjoint du Département des parcs nationaux, de la conservation de la faune et de la flore (Ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement du Royaume de Thaïlande).