Le réseau de recherche AfriMAQUA organise un webinaire sur l'aquaculture marine en Tanzanie, en Namibie et au Kenya. Suivez l'événement en ligne !

Towards sustainable marine aquaculture in Africa: the cases of Kenya, Tanzania, and Namibia

La consommation moyenne de poisson par personne devrait augmenter partout dans le monde d'ici 2030, mais pas en Afrique. La population du continent croît en effet plus vite que sa production de poisson.

L'Afrique mise sur l'aquaculture pour répondre à cette demande croissante de produits de la mer. La production aquacole a considérablement augmenté au cours des dernières décennies, principalement via l'aquaculture en eau douce et en eau saumâtre.

Néanmoins, le continent a actuellement la deuxième production d'aquaculture marine la plus faible au monde parmi l'ensemble des continents. Pourquoi et quelles sont les solutions?

Le réseau de recherche AfriMAQUA, financé par l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD), rassemble, depuis 2019, des chercheurs dans le domaine de l'aquaculture marine venus d'Afrique de l'Ouest (Sénégal, Côte d'Ivoire), d'Afrique Australe (Afrique du Sud, Namibie ), d'Afrique de l'Est (Tanzanie, Kenya, Maurice) et de France, dans le but de faciliter la coopération scientifique pour le développement d'une aquaculture marine durable sur le continent.

Dans ce webinaire, des scientifiques se réuniront pour présenter le développement de l'aquaculture marine, ses défis et ses tendances futures, au Kenya, en Tanzanie et en Namibie.

Participez au webinaire et échangez avec Jean-Pascal Torréton (représentant de l'IRD en Afrique australe), David Mirera (Kenya Marine and Fisheries Research Institute), Samwel Limbu (Université de Dar es Salaam), Martin Tjipute (Université de Namibie) et Maria Darias (IRD).

 

Le 5 mai à 14h00, heure d'Afrique centrale (GMT +2)

Inscription : https://umontpellier-fr.zoom.us/webinar/register/WN_SGmK5RLTQEW03Bi88ESKzg

Le webinaire se tiendra en anglais.